MLS

Le meilleur de la semaine, spécial «la défense est la meilleure attaque»

Ian Gauthier / TVA Sports

Publié | Mis à jour

Le Toronto FC ne perd pas souvent, cette saison. Mais c’est arrivé, le weekend dernier, grâce à un grand match... du Revolution.

Même si le club de la Nouvelle-Angleterre va mieux depuis quelque temps, peu d’observateurs s’attendaient à cette victoire. Il faut toutefois souligner que les «Reds» devaient se débrouiller sans Jozy Altidore et Michael Bradley, partis représenter les États-Unis. Malgré tout, le TFC termine cette 14e semaine de la saison au sommet de la MLS avec 29 points. Derrière lui, le Sporting et le Fire, à 25 points.

Chicago a d’ailleurs raté une belle occasion de se rapprocher de la terreur ontarienne, dimanche soir, en se contentant d’un nul de 0-0 contre un Orlando City SC qui a vu deux de ses joueurs envoyés aux douches par l’arbitre en cours de partie. Ou on peut se dire que les «Lions» ont tout simplement été très solides dans les pires conditions.

Sinon, l’Impact a quitté la cave du classement dans l’Est grâce à un important gain contre les Red Bulls au Stade Saputo. Le prix citron de la semaine revient sans conteste au pauvre Real Salt Lake, qui, en deux matchs, a subi des revers de 5-1 et 6-2. C’est la poisse au pays des mormons.

Sur ce, voici le top 5 de la semaine!

5 - La bonne décision d’Opara

Plusieurs défenseurs ont fait secouer les cordages, au cours du weekend. Le NYC FC doit son gain contre l’Union à Maxime Chanot et Alexander Callens, tandis que Kendall Waston, avec un doublé, a eu son mot à dire dans une victoire de 3-1 des Whitecaps contre Atlanta. Le plus beau but inscrit par un défenseur revient cependant à Ike Opara, du Sporting.

L’arrière américain a marqué le premier but des siens contre le Minnesota en prenant la décision de frapper de loin, en fin de première demie.

 

 

4 - La chimie Piatti-Dzemaili

L’international suisse Blerim Dzemaili est encore en train de trouver sa place dans le jeu de l’Impact. En attendant, comme l’a justement souligné l’analyste de mlssoccer.com Matthew Doyle, le numéro 31 s’attarde surtout à développer une complicité avec Ignacio Piatti, ce qui n’est pas un mauvais plan afin de marquer rapidement des buts. Les deux hommes ont démontré qu’ils pouvaient faire des ravages ensemble, samedi, dans le but qui a donné la victoire à l’Impact contre les Red Bulls.

À voir dans la vidéo principale

3 - Un bon prix de consolation

Tel qu’évoqué plus haut, ça va très mal pour le Real Salt Lake. Il faut cependant relever ce but inscrit par l’exceptionnellement diminutif Joao Plata, sur un coup franc, dans une cause néanmoins perdue.

 

 

2 - Lamah se met en marche

Amené à Dallas dans le but, entre autres, de prendre la place de Fabian Castillo (parti jouer en Turquie), Roland Lamah ne s’était pas montré convaincant jusqu’à samedi dernier. Contre le Real Salt Lake, le Belge d’origine ivoirienne a explosé avec un tour du chapeau en 31 minutes. Ce qui porte son total de la saison... à quatre buts.

 

 

1 - Bendik n’abandonnera pas

Le gardien d’Orlando, Joe Bendik, connaît une excellente saison jusqu’à maintenant, se révélant comme l’un des meilleurs de la MLS à sa position. L’ancien du Toronto FC a volé un but au D.C. United, mercredi dernier, en refusant d’abandonner après s’être drôlement compromis.

 

 

 

LES BONIS

Chapeau à Jesus Ferreira qui, à 16 ans, est devenu le deuxième plus jeune buteur de l’histoire de la MLS.

 

 

Will Bruin, des Sounders, s’est fait plaisir, dimanche, en coulant son ancien club, le Dynamo.

 

 

Grosse performance de Kendall Waston, un défenseur, qui a marqué deux fois pour aider les Whitecaps à vaincre Atlanta United.

 

 

Pour finir, une petite compilation des plus beaux jeux du mois de mai!