Pittsburgh - Nashville

Peter Laviolette s'attaque au lancer du poisson-chat

Agence France-Presse

Publié | Mis à jour

L'entraîneur des Predators de Nashville Peter Laviolette a exhorté lundi les partisans de son équipe d'arrêter l'envoi de poissons-chats sur la glace en plein match.

«Salut à tout le monde, partisans de Nashville, c'est être loyal et cela signifie ne pas envoyer des choses sur la glace, qui mettent en danger les joueurs et les arbitres», a-t-il expliqué dans une vidéo avant le match N.4 de la Coupe Stanley lundi.

«Aidez-nous à conserver notre avantage à domicile et à éviter d'être pénalisés pour des raisons évitables, ne jetez rien sur la glace et merci de votre soutien», a-t-il poursuivi.

Les Predators n'ont perdu qu'un seul match à domicile depuis le début des éliminatoires 2017.

Ils ont écrasé les Penguins 5 à 1 lors du match N.3 samedi, match marqué par l'envoi de cinq poissons-chats morts sur la glace.

Le match N.1 de la finale à Pittsburgh a été longuement interrompu par un jet de poisson-chat. Son auteur a été interpelé par la police locale et inculpé de trouble à l'ordre public et possession d'armes. Ces accusations ont par la suite été retirées.

Ce partisan de Nashville, Jacob Waddell, a expliqué à une radio américaine avoir réussi à faire rentrer le poisson-chat dans la patinoire en le cachant dans ses sous-vêtements en l'aspergeant d'eau de cologne pour dissimuler son odeur.