Matt Harvey

Photo : Matt Harvey Crédit : AFP

MLB

Le désastre chez les Mets

Le désastre chez les Mets

Sylvain Rondeau

Publié 03 juin 2017
Mis à jour 03 juin 2017

On leur promettait une belle saison. Peut-être pas assez pour rivaliser d'avril à septembre avec les Nationals, mais assez pour se battre pour une place parmi les équipes repêchées.

Non seulement ils se retrouvent déjà à 10 matchs des Nationals dans la division Est de la Nationale, mais ils sont aussi à 8,5 matchs du meilleur deuxième.

Ce sera difficile de ramener le tout. La dernière frasque de la mascotte Mr. Met vient juste de prouver à quel point la présente saison ne va nulle part.

Faut dire que la liste des blessés est longue, particulièrement chez les lanceurs, ce qui était leur grande force en début de saison. Cinq départs seulement pour Noah Syndergaard, Steven Matz n'a toujours pas lancé une seule manche cette saison, Zach Wheeler qui n'a pas lancé en 2015 et 2016 commence à peine à trouver ses marques, et l'énigmatique Matt Harvey est difficile à suivre à chaque départ.

Ça nous laisse avec Jacob DeGrom, qui ne peut mener l'équipe à bout de bras en lançant aux cinq jours. À cela s'ajoute la relève qui n'a pas l'air en confiance sans son arme de prédilection en Jeurys Familia.

L'attaque est privée de Yoenis Cespedes depuis le 27 avril et de David Wright depuis le début de la saison. Les réguliers en arrachent. Jose Reyes frappe pour ,193, Curtis Granderson ,199, Jay Bruce ,244 et Neil Walker pour ,260.

Le seul point positif est l'éclosion de Michael Conforto qui, avec ses 13 circuits et 34 points produits, met un peu de baume sur le cœur des partisans des Mets.

Reste à voir quand la direction va décider de procéder au rappel d'Amed Rosario, un espoir très bien classé qui est en train de tout casser avec Las Vegas. Moyenne de ,352 avec 5 circuits, 38 points produits et 11 buts volés. Lui aussi pourrait remplir d'espoir les amateurs de baseball de la Grosse Pomme.

Et voici le tour d'horizon.

Jesen Therrien : Quelle belle nouvelle pour le Québécois qui a été promu au niveau AAA par les Phillies de Philadelphie.  Faut dire qu'il avait beaucoup de succès au AA avec une fiche de 2-1, mais surtout 7 sauvetages sur une possibilité de huit avec une mpm de 1,26 en 28 manches et deux tiers. Il a aussi retiré 39 frappeurs au bâton.

Vladimir Guerrero Jr. : J'en ai parlé en début de saison comme quoi le fils de l'autre allait fort probablement dominer le niveau A où il évolue avec la filiale des Blue Jays. Je ne me suis pas tellement trompé. Il est dominant avec sa moyenne de ,333 en 45 matchs, 4 circuits, 29 points produits et 3 buts volés.

Aaron Hicks : Il a très bien paru jeudi face aux Blue Jays avec 6 points produits, et tout ça sans même frapper un circuit. Il profite de l'absence de Jacoby Ellsbury pour se faire remarquer.

Twins du Minnesota : Les Twins ont réussi un rare triple jeu jeudi face aux Angels... Je vous laisse admirer le tout amorcé par Miguel Sano au troisième coussin.

Les Twins réussissent un triple jeu - TVA Sports

 

Mike Trout : En parlant des Angels, ils ont la pire nouvelle qui soit pour eux. La perte de leur joueur vedette pour une durée de deux mois. Il devra se faire opérer au pouce gauche. Il dominait encore une fois avec sa moyenne de ,337, ses 16 circuits et ses 36 points produits.

Armando Galarraga : Vous vous souvenez de lui? Le lanceur des Tigers qui, le 2 juin 2010, soit 7 ans vendredi, voyait l'arbitre au 1er coussin, Jim Joyce, gâcher son match parfait sur le dernier retrait du match. Tout ça pour que l'arbitre s'excuse le lendemain de son erreur puisque le coureur était bel et bien retiré... Dommage que les reprises vidéo n'étaient pas permises à l'époque...