Pittsburgh - Nashville

Predators : réussir l'improbable

Publié | Mis à jour

Il n'y a presque rien d'impossible dans le sport professionnel, mais les Predators de Nashville sont dans une situation précaire.

Ayant subi deux défaites consécutives en finale de la Coupe Stanley, P.K. Subban et ses camarades devront trimer dur pour effacer le déficit de 0-2 lorsqu'ils fouleront la glace du Bridgestone Arena contre les Penguins de Pittsburgh, samedi, au match no 3.

Si on se tourne vers l'histoire pour illustrer le défi face auquel les Preds sont confrontés, seulement 10% des équipes dans pareille situation ont comblé le retard dans l'histoire de la Ligue nationale de hockey.

Précisément, cinq équipes ont réussi l'exploit :

  • Les Bruins de Boston en 2011,
  • Les Penguins de Pittsburgh en 2009,
  • Les Canadiens de Montréal (2) en 1966 et en 1976,
  • Les Maple Leafs de Toronto en 1942.

Ce qui a de particulier dans le cas des Leafs de 1942, c'est qu'ils ont triomphé malgré un retard de... 0-3! Ils personnifient à ce jour la seule formation à avoir triomphé en gagnant les matchs 4, 5, 6 et 7.

Les Canadiens sont dans une classe à part pour avoir réussi l'improbable deux fois.

Si les Predators réalisent ce tour de force, ils deviendront l'unique concession à revenir d'un retard de deux matchs (matchs 3 et 4) à leur première présence en finale de la Coupe Stanley.

Le troisième duel de la finale Nashville - Pittsburgh sera présenté à TVA Sports ce samedi dès 20h.