Club de foot Montréal

Chris Duvall a hâte de se mesurer aux Red Bulls

Dave Lévesque

Publié | Mis à jour

Chris Duvall est certainement le joueur de l’Impact de Montréal qui est le plus impatient d’affronter les Red Bulls de New York, samedi soir.

Il faut remonter à décembre dernier pour comprendre puisque les Taureaux ne l’ont pas protégé pour le repêchage d’expansion. Il a été réclamé par le Minnesota, qui l’a ensuite échangé au profit de l’Impact en retour de Johan Venegas.

«Je ne suis pas anxieux, je suis plutôt fébrile d’avoir une chance de me prouver contre une équipe avec ­laquelle j’ai joué et qui m’a repêché.»

«Ils m’ont laissé sans protection pour le repêchage d’expansion, alors j’ai un peu l’impression de devoir prouver ma valeur.»

Ressentiment

Duvall n’a pas fait dans la langue de bois quand il a décrit comment il se sent à l’endroit des Red Bulls.

«Je dirais qu’il y a encore de la rancœur, a-t-il dit franchement. Quand tu donnes toujours tout ce que tu as, te faire échanger laisse un goût amer en bouche.»

«Je ne nourris pas de rancune envers les gars et le personnel d’entraîneurs, mais je sens que j’ai quelque chose à prouver.»

L’arrière de 25 ans a disputé trois saisons avec les Red Bulls avant de prendre le chemin de Montréal et il demeure en contact avec plusieurs de ses anciens coéquipiers.

«Je reste en contact avec plusieurs des joueurs et nous nous lançons des flèches depuis le début.»

Duvall croit que ses anciens coéquipiers s’en viennent à Montréal avec le couteau entre les dents après avoir été éliminés par l’Impact en demi-finale de l’Est, l’automne dernier.

«Si c’était moi, ça serait un élément de motivation et j’espère qu’ils y ­pensent encore parce que je veux qu’ils soient à leur mieux.»

Même s’il est parti du New Jersey, il continue de se tenir au courant.

«J’ai regardé tous leurs matchs tout comme j’essaie de regarder les matchs des autres équipes.»

«Ils ont parfois manqué de rythme, mais ils sont très bons à domicile. Je crois que la perte de Dax [McCarty] leur a fait mal.»