Pittsburgh - Nashville

Aucune accusation contre le lanceur du poisson-chat

Publié | Mis à jour

L’individu ayant lancé un poisson-chat sur la patinoire du PPG Paints Arena de Pittsburgh pendant le premier match de la finale de la Coupe Stanley, Jacob Waddell, n’aura pas à se défendre contre des accusations criminelles.

C’est ce qu’a confirmé le bureau du procureur du district du comté d’Allegheny, mercredi.

«Après avoir regardé l’affidavit impliquant M. Waddell ainsi que les séquences vidéo de l’incident, nous avons déterminé que ses gestes ne valaient pas des chefs d’inculpation au criminel. Par conséquent, les accusations pesant contre lui tomberont au moment opportun», a précisé le porte-parole du bureau, Mike Manko.

Partisan des Predators de Nashville, Waddell avait acheté un poisson-chat au Tennessee avant de se diriger au domicile des Penguins, de dissimuler sa marchandise à l’intérieur de ses shorts et de la projeter sur la glace durant la deuxième période du duel de lundi.

Voyez la séquence dans la vidéo ci-dessus.