Crédit : AFP

Pittsburgh - Nashville

Une finale de la Coupe Stanley explosive!

Une finale de la Coupe Stanley explosive!

Louis Jean

Publié 29 mai 2017
Mis à jour 29 mai 2017

Ça y est! La finale de la Coupe Stanley est enfin arrivée! Le marathon tire à sa fin et on couronnera d'ici peu la meilleure équipe de la dernière saison.

D'un côté, il y a les champions en titre menés par le gagnant du trophée Maurice-Richard en 2016-2017, Sidney Crosby.

De l'autre, il y'a l'équipe Cendrillon, les Predators de Nashville qui comptent dans leurs rangs P.K. Subban.

C'est assez impressionnant de voir le parcours des deux formations.

Les Penguins ont dû gagner deux matchs no 7 consécutifs pour accéder à la finale. Ils ont dû battre la meilleure équipe en saison régulière, les Capitals de Washington, ainsi que la quatrième meilleure équipe de la ligue, les Blue Jackets de Columbus.

Ils comptent trois des quatre meilleurs pointeurs en séries en Crosby, Evgeni Malkin et Phil Kessel. Leur récolte de 111 points représente leur deuxième meilleure campagne dans la Lgue nationale de hockey.

De leur côté les Predators ont été la 16e et dernière équipe à se qualifier pour les séries éliminatoires. Ils ne sont peut-être pas aussi redoutables que les Penguins sur papier, mais ce qu'ils ont accompli est tout de même remarquable. 

D'abord, les hommes de Peter Laviolette ont balayé la meilleure équipe de l'Ouest, les Blackhawks de Chicago, au premier tour. Pekka Rinne joue de façon inspirante, à un point tel qu'il est actuellement le meneur dans la course au trophée Conn Smythe.

Dix des 12 buts gagnants ont été marqués par des joueurs différents, ce qui illustre à quel point les succès sont l'affaire de l'équipe toute entière.

Au Bridgestone Arena, oubliez ça, les Preds ont été presque imbattables avec une fiche de 7-1. De plus, ils ont amorcé chacune de leur série sur la route. Chaque fois, ils ont remporté le premier match.

Ce n'est pas la motivation qui manque.

Les Penguins cherchent à devenir la première équipe depuis l'instauration du plafond salarial à défendre leur titre. S'ils réussissent leur mission, parlerons-nous de dynastie dans cette ère de parité?

Pour les Predators, le but est de remporter le premier titre de leur histoire. Ce sera la folie à Nashville si les Predators accomplissent ce tour de force.

L'ancien défenseur des Canadiens de Montréal P.K. Subban me disait ceci dimanche: «mon rêve était de ramener une 25e coupe Stanley à Montréal, mais j'ai plutôt la chance d'en gagner une première à Nashville».

Mais au-delà de tous ces faits, au-delà de ces tendances, une chose est certaine. Cette finale de la Coupe Stanley promet. Les deux équipes comptent sur des joueurs talentueux, rapides, fougueux, intenses. Les deux équipes ont démontré une détermination étonnante face à l'adversité. 

Le hockey sera relevé. Préparez-vous pour des feux d'artifices en cette finale de la Coupe Stanley!