Crédit : AFP

Pittsburgh - Nashville

LNH 360

Publié | Mis à jour

Voici la finale de la Coupe Stanley, qui s'amorce lundi soir entre les Penguins de Pittsburgh et les Predators de Nashville dès 20h à TVA Sports, en chiffres...

Les Penguins tenteront de devenir les premiers à remporter les grands honneurs lors de deux années consécutives depuis les Red Wings de Detroit, en 1997 et 1998.

Les Penguins disputent une sixième finale de la Coupe Stanley depuis 1991, ce qui constitue un sommet dans la Ligue nationale de hockey, à égalité avec les Red Wings.

Les Predators, eux, participent aux séries éliminatoires pour la 10e fois de leur histoire, mais en sont à leur première finale. Avant cette année, ils n'avaient remporté que trois séries.

Les Penguins et les Predators se sont affrontés à 25 reprises au cours de leur histoire et c'est Pittsburgh qui a le mince avantage dans ces confrontations avec 27 points amassés contre 26.

Le saviez-vous?

Depuis que la finale de la Coupe Stanley est une série quatre de sept (1939), l'équipe qui a gagné le premier match a remporté les grands honneurs 77,9% du temps (60 sur 77).

Les cinq derniers champions ont d'ailleurs remporté ce fameux premier match.

Les joueurs des deux équipes (au moins 1 match joué en séries)

Grandeur moyenne

  • Pittsburgh : 6 pieds 1 pouce
  • Nashville : 6 pieds 1 pouce

Poids moyen

  • Pittsburgh : 193 lb
  • Nashville : 201 lb

Âge moyen

  • Pittsburgh : 28,8 ans
  • Nashville : 27,6 ans

Nationalités

  • Pittsburgh : Canada (10), États-Unis (10), Suède (2), Finlande (1), Allemagne (1), Russie (1), Suisse (1)
  • Nashville : Canada (12), Suède (5), Finlande (3), Suisse (3), États-Unis (3)

Statistiques des équipes en séries

Buts marqués

  • Pittsburgh : 3,05 (1er)
  • Nashville : 2,94 (3e)

Buts accordés

  • Pittsburgh : 2,32 (5e)
  • Nashville : 2,28 (1er)

Avantage numérique

  • Pittsburgh : 25% (3e)
  • Nashville : 14,9% (12e)

Désavantage numérique

  • Pittsburgh : 85,5% (8e)
  • Nashville : 88,1% (4e)

Lancers au filet par match

  • Pittsburgh : 30,2 (10e)
  • Nashville : 29,9 (12e)

Cercles des mises en jeu

  • Pittsburgh : 51,0% (6e)
  • Nashville : 50,1% (9e)

Mises en échec par match

  • Pittsburgh : 29,9 (13e)
  • Nashville : 29,5 (14e)

Lancers bloqués par match

  • Pittsburgh : 18,1 (6e)
  • Nashville : 15,4 (14e)

Des matchs très serrés

Des 81 matchs disputés dans les présentes séries :

- Pas moins de 50 ont été décidés par un seul but. C'est seulement un de moins que le record de la LNH établi en 2007 (51).

- Pas moins de 32 ont vu une équipe surmonter un déficit d'au moins un but pour finalement l'emporter.

- Pas moins de 27 ont nécessité une prolongation. C'est seulement un de moins que le record de la LNH établi en 1993 (26).