Craig Anderson

Photo : Craig Anderson Crédit : AFP

LNH

Les Sénateurs vont protéger Craig Anderson

Publié | Mis à jour

Le directeur général des Sénateurs d’Ottawa, Pierre Dorion, a profité d’une rencontre avec les médias pour clamer haut et fort qu’il protégera le gardien Craig Anderson lors du prochain repêchage d’expansion.

«Craig Anderson sera le gardien que nous allons protéger», a-t-il clairement affirmé en conférence de presse.

À 36 ans, Anderson a encore un an à écouler à son présent contrat.

Le gardien s’est notamment signalé au cours des séries éliminatoires, aidant son équipe à atteindre la finale de l’Association de l’Est, où les Sénateurs ont perdu en sept matchs contre les Penguins de Pittsburgh. En 19 parties, il a conservé une moyenne de buts alloués de 2,34 et un taux d’efficacité de ,922.

Anderson a par ailleurs reçu l’appui de ses coéquipiers, puisque sa conjointe Nicholle a dû lutter contre le cancer au cours de la dernière année.

«L’amour que j’ai reçu des gars dans ce vestiaire est incroyable, avait d’ailleurs commenté Anderson, samedi, au moment de vider son casier. Je l’ai ressenti dès la première journée où j’ai dû m’absenter et lorsque je suis revenu. Je n’aurais pu demander de meilleurs coéquipiers.»

L’annonce de Dorion permettra à Anderson de conserver assurément ses précieux coéquipiers.

Chez les autres gardiens, Andrew Hammond sera disponible pour les Golden Knights de Vegas lors du repêchage d’expansion, le 21 juin. Mike Condon risque par ailleurs de devenir joueur autonome sans compensation.

Dans un portait plus large, Dorion indique être satisfait de la profondeur de son équipe et qu’il n’entrevoit pas de changements radicaux chez les Sénateurs durant la saison morte.

Le directeur général a par ailleurs mentionné qu’il avait déjà discuté avec son homologue des Golden Knights, George McPhee. Dorion n’exclut pas la possibilité de compléter une transaction avec la formation de Vegas dans un avenir rapproché.