Crédit : AFP

Pittsburgh - Nashville

Gain opportuniste

Gain opportuniste

Michel Godbout

Publié 29 mai 2017
Mis à jour 29 mai 2017

Avant même que le match ne débute, le pronostic n'était pas très bon pour les Predators. Les Penguins, selon plusieurs, étaient nettement meilleurs. Pourtant, en début de match, il n'y avait aucun complexe chez les aspirants.

Tenaces à l'attaque, ils ont rapidement donné le ton au match. Et soudain qui frappe? PK frappe... mais en vain, il y avait hors jeu dans l'entrée de zone.

C'est à ce moment que le ciel tombe sur la tête de Nashville.

Un double avantage numérique de deux minutes permet aux Penguins d'inscrire le premier but. Les écluses se sont ouvertes et les Predators ont retraité au vestiaire tirant de l'arrière 3-0.

Tout un revirement de situation en l'espace de 20 minutes vous en conviendrez.

Mais le pronostique l'avait pourtant bien dit, Pittsburgh était trop fort. Ajoutons qu'ils ont aussi bénéficié d'une bonne dose d'opportunisme.

Quelques millimètres entre le patin de Forsberg et la ligne bleue ont effacé le but de Subban.

Sans oublier deux punitions sur le même jeu, du jamais vu dans ces séries, qui ont plutôt été officialisé de façon permissive.

En deuxième, les Predators ont montré les dents, mais sans mordre. Ils ont obtenu 10 tirs au filet tout en blanchissant la meilleure attaque des séries. La confiance revenait.

Il aura fallu attendre au troisième engagement pour voir les officiels s'en mêler à nouveau.

Après avoir fermé les yeux sur un bâton élevé à l'endroit de Bryan Rust qui a laissé une dent sur la patinoire, Wes McCauley a puni Malkin pour avoir cinglé Subban.

Disons qu'encore une fois, on a vu des gestes bien pires dans ces séries qui n'ont jamais été punis.

Ce qui devait arriver arriva, Nashville a marqué.

Si on fait le compte, appels questionnables, 2, buts marqués, 2!

Après avoir créé l'égalité, les Predators ont continué de fermer la porte aux tireurs des Penguins, mais il en faut très peu à ces derniers pour se démarquer.

Et c'est ce qu'ils ont fait.

Le premier tir de Pittsburgh en une période et demie s'est avéré le but gagnant.

Le pronostic s'est donc avéré véridique, mais beaucoup plus nuancé que prévu. Pittsburgh a remporté ce premier match, mais clairement, Nashville n'a pas encore dit son dernier mot.

Ça promet pour la suite!