Coupe Memorial

Coupe Memorial: les Spitfires passent en finale

François-David Rouleau / Le Journal de Montréal

Publié | Mis à jour

Jeremiah Addison et Mikhail Sergachev ont uni leurs efforts pour mener les Spitfires de Windsor directement en finale du tournoi de la Coupe Memorial.

Ce duel était présenté en direct à TVA Sports.

À voir:

Addison s'illustre de nouveau

La frappe de Sergachev

Avec une victoire de 4-2 face à la puissance offensive des Otters d’Érié, deux espoirs du Canadien de Montréal pourraient soulever le trophée national, dimanche.

L’attaquant a réussi un tour du chapeau alors que le défenseur a aussi déjoué l’énigmatique Troy Timpano, mercredi soir au WFCU Center.

Le gardien des Spitfires, Michael DiPietro, a eu son mot à dire dans la victoire. Il a tenu les siens dans le match en deuxième période quand les Otters ont décidé d’appuyer sur l’accélérateur.

Dylan Strome, Alex DeBrincat et Ivan Lodnia ont goûté à la médecine du portier de 17 ans, fumant à plusieurs occasions. Il s’est dressé devant son filet en repoussant 33 rondelles.

C’est donc dire que Windsor a atteint la finale à ses quatre participations au tournoi canadien. En 1988 et 2010, ils avaient conservé une fiche parfaite de 3-0 en ronde préliminaire.

Les Otters ont quant à eux rendez-vous avec les Sea Dogs de Saint John, vendredi soir. Cette même formation des Maritimes qu’ils avaient lessivée 12-5.

Partout sur la glace

Les hommes de Rocky Thompson attendaient ce duel tout ontarien avec impatience, comme leurs 6500 partisans. Ç’a paru dès les premiers instants. Ils étaient partout sur la glace, embouteillant leurs rivaux en les empêchant de délier leur puissante attaque.

Addison a fait bouger les cordages à la sixième minute de jeu, faisant bondir les spectateurs d’un trait. Une fois de plus aidé de Gabriel Vilardi, il a répliqué 10 minutes plus tard sous les yeux de Marc Bergevin et de l’état-major du Tricolore.

Méconnaissables et désorganisés, les Otters ont dirigé leur premier tir vers DiPietro après 10 min 36 s.

Sergachev a ajouté son grain de sel lors d’une double supériorité numérique au second vingt. Le défenseur a lâché un plomb du point d’appui qui a percé la circulation lourde devant Timpano. Un but qui a fouetté les Otters. Ils ont ensuite répondu avec 16 tirs vers DiPietro, sans pouvoir le déjouer.

C’est Kyle Maksimovich qui a percé le mystère à la 49e minute avant qu’Addison complète son tour du chapeau, encore avec la complicité de Vilardi. Celui-ci a récolté quatre aides.

«C’est une grosse victoire d’équipe. Je dois d’ailleurs un verre à Vilardi qui m’a refilé la rondelle toute la soirée, a signalé Addison avec une touche d’humour. On voulait terminer avec une fiche de 3-0 et passer en finale.»

«C’est une performance incroyable d’Addison et j’ai marqué un gros but en avantage numérique. Nous avions besoin de ce but», a résumé Sergachev, auteur du filet vainqueur.