Crédit : Dominic Chan / Agence QMI

Coupe Memorial

Regarder vers l'avant

Regarder vers l'avant

Mikaël Lalancette

Publié 23 mai 2017
Mis à jour 23 mai 2017

Quel revirement de situation!

Les Sea Dogs de Saint-Jean n’ont pas été l’ombre d’eux-mêmes dans leurs deux premiers matchs du tournoi de la Coupe Memorial MasterCard 2017.

Deux défaites en deux matchs, un revers de 3-2 et une raclée de 12-5.

Où est passée l’équipe qui a gagné 16 de ses 18 matchs en séries? Celle qui n’a accordé que quatre buts en quatre parties en grande finale de la coupe du Président?

Les Sea Dogs viennent de concéder 15 buts à leurs deux premiers rivaux dans le tournoi. Ils n’ont marqué que sept buts, dont plus de la moitié (4) dans des causes perdues en troisième période.

Le revers de 12-5 de lundi laisse des traces, c’est évident. Les joueurs ont été humiliés par une grande et belle équipe de hockey, les Otters d’Érié.

Pour une première fois dans leur parcours de 2016-2017, les Sea Dogs sont frustrés et ébranlés. Ils n’ont jamais vécu pareille adversité. Ça peut expliquer en partie pourquoi ils n'arrivent plus à se relancer.

Ils doivent maintenant se regrouper. Le tournoi de la Coupe Memorial est trop court pour regarder en arrière. La beauté de ce tournoi, c'est que tout peut changer si vite.

Les Sea Dogs ont une belle opportunité de se relancer en gagnant mardi soir. En battant Seattle, les hommes de Danny Flynn accèderaient directement à la demi-finale. Ce n’est pas un scénario catastrophe.

À titre d'exemple, les Tigres de Victoriaville avaient perdu leurs deux premiers matchs dans le tournoi de 2002. Deux revers de 5-1, contre Guelph et Érié.

Les hommes de Mario Durocher avaient rebondi dans leur dernier contre Kootenay (fiche de 2-0), avant de gagner les matchs de bris d'égalité et de demi-finale, contre ce même Storm (4-3) et ces mêmes Otters (5-4), qui les avaient pourtant battus dans le tournoi à la ronde.

Ce mardi, Saint-Jean croise le fer avec une équipe à la confiance minée. Le jeune gardien des Thunderbirds, Carl Stankowski, a été chassé du filet dans le dernier match contre Windsor. Ce sera intéressant de surveiller comment il va se comporter en début de rencontre.

Si les Sea Dogs devaient baisser pavillon devant les Thunderbirds, ce sera une grande et amère déception. Personne ne pensait qu’ils pouvaient subir trois défaites en trois parties à Windsor.

Ce n'est pas encore l'heure du bilan, mais le temps presse.

Il est minuit moins une pour les Sea Dogs.