SPO-HKO-HKN-PITTSBURGH-PENGUINS-V-WASHINGTON-CAPITALS---GAME-SEV

Crédit : AFP

Pittsburgh - Washington

La défensive s’est levée

Publié | Mis à jour

Appelé au pied levé afin de remplacer Matthew Murray pour entamer les séries éliminatoires devant la cage des Penguins de Pittsburgh, le gardien Marc-André Fleury a relevé le défi jusqu’à maintenant, blanchissant les Capitals de Washington dans une victoire de 2-0 dans le match ultime de la demi-finale de l’Association de l’Est, mercredi.

Le portier québécois a repoussé les 29 rondelles dirigées vers lui, pour signer la victoire.

«"Flower" a été notre meilleur joueur ce soir (mercredi)», a dit Patric Hornqvist, dans des propos repris par le «Pittsburgh Post-Gazette».

«Ç’a été une longue série, a expliqué Fleury, après la rencontre. C’est éreintant. Ils ont une bonne équipe. Ils ont tout tenté, et nous sommes fiers de la façon dont nous avons joué.»

Un revirement en défense

Quoi qu’il en soit, Fleury a eu besoin de l’aide de ses coéquipiers pour neutraliser la puissante attaque du club de la capitale américaine.

Après deux défaites consécutives au cours desquelles elle a alloué neuf buts, la formation de la Pennsylvanie a resserré les rangs défensifs, pour passer en finale de l’Est.

«Ça n’aurait pas pu être pire, a dit le défenseur Brian Dumoulin après la rencontre, en faisant référence au sixième match. Nous savions que nous avions besoin d’un meilleur match.»

«Nous devions réaliser une meilleure prestation, a poursuivi l’arrière. Nous ne voulions pas nous faire sortir de cette façon.»

«Nous avons un groupe de vétérans qui ont fait face à de nombreux obstacles au cours des années, a pour sa part fait valoir l’entraîneur-chef Mike Sullivan. Il y a eu des victoires et des échecs. Ils savent comment réagir face à l’adversité.»

Ovechkin amoché

L’attaquant des Capitals de Washington Alexander Ovechkin a dû jongler, dit-on, avec une douloureuse blessure lors de la demi-finale de l’Association de l’Est. Critiqué pour ses prestations lors des séries éliminatoires, le joueur-vedette a dû recevoir des injections qui lui permettaient de supporter la douleur causée par une blessure au bas du corps, selon la Fédération de hockey russe.

En 13 duels éliminatoires, la vedette russe a été limitée à huit points, dont cinq filets.