Destination Coupe Stanley

Jacques Martin se réjouit pour Marc-André Fleury

Publié | Mis à jour

Entraîneur adjoint chez les Penguins de Pittsburgh, Jacques Martin est revenu sur la performance de l’équipe, jeudi, moins de 24 heures après que la formation de la Pennsylvanie eut éliminé les Capitals de Washington.

L’ancien pilote des Canadiens a notamment eu de bons mots pour le gardien Marc-André Fleury, qui représente l’une des meilleures histoires des séries jusqu’à maintenant.

« L'un des facteurs majeurs dans notre victoire, c'est la performance de Marc-André Fleury, a expliqué l’homme de hockey, en entrevue à TVA Sports. Durant toute la série, ça a été notre joueur qui a été le plus méritant, qui est ressorti. Je sais que ses coéquipiers et les entraîneurs sont très enchantés aujourd'hui pour Marc-André.»

Si les Penguins et les amateurs de hockey se réjouissent autant pour le gardien québécois, c’est parce que ce dernier ne l’a pas eu facile depuis un an. Fleury, gardien numéro un durant toute la saison 2015-2016, s’est retrouvé sur les lignes de côté lors des séries 2016, alors que les Penguins ont remporté la Coupe Stanley en confiant leur filet au jeune Matt Murray.

Mais Fleury ne s’est jamais plaint, est resté solidaire et cette année, c’est le retour du balancier.

«C'est le genre de coéquipier qui est exceptionnel, tout le monde l'aime, a souligné Jacques Martin. C'est beau de voir le succès qu'il obtient en séries éliminatoires.»

Martin est également revenu sur le travail de la défensive en l’absence de son meilleur joueur, Kristopher Letang.

Voyez l’entrevue dans la vidéo ci-dessus.