Pittsburgh - Washington

Les Penguins veulent oublier le passé

Publié | Mis à jour

Les Penguins de Pittsburgh s’imaginaient déjà en finale de l’Association de l’Est. L’attaquant Conor Sheary n’a pas eu peur de dire que son équipe a fait l’erreur de tomber d’une trop grande confiance.

«À 3-1 dans la série, nous avons probablement cru que c’était pour être facile, a-t-il dit dans le vestiaire de l’équipe adverse au Verizon Center, mercredi. C’est maintenant 3-3 et il n’y a rien de facile. Il faut maintenant se concentrer sur un seul match et oublier les derniers affrontements.»

«La série est à l’enjeu ce soir [mercredi], alors c’est facile de se motiver, a continué Sheary. Il faut simplement offrir notre meilleur rendement. Nous nous sommes éloignés de notre plan à nos deux dernières rencontres.»

À quelques heures de ce septième duel contre les Capitals de Washington, Olli Maatta a également insisté sur la notion du présent.

«Nous n’avons pas joué comme nous le voulions à nos deux derniers matchs, a rappelé le défenseur. Mais ça fait partie du passé. Il faut avoir une mémoire à court terme. Nous gagnons ce soir et nous passons à l’étape suivante.»

«Nous savons à quoi nous attendre, a enchaîné le Finlandais. Les Capitals joueront leur meilleur match et nous ferons la même chose. Ce sera une bataille.»

À 23 ans, Maatta en sera à une troisième expérience pour un septième match. L’an dernier, les Penguins avaient triomphé du Lightning de Tampa Bay 2-1 devant leurs partisans lors de la septième et ultime rencontre de la finale de l’Est.

«Vous savez quoi? Ça ne sert à rien d’être trop nerveux, a-t-il mentionné. C’est une grosse rencontre. Je trouve ça excitant. C’est toujours spécial d’avoir la chance de jouer un match numéro 7.»

Murray comme adjoint

Présent à l’entraînement matinal, Matthew Murray agira comme adjoint de Marc-André Fleury.

«Matt a franchi une autre étape et il est prêt, a précisé l’entraîneur-chef Mike Sullivan. Il s’entraîne depuis quelques jours déjà.»

Les Sidney Crosby, Phil Kessel, Carl Hagelin, Brian Dumoulin et Trevor Daley n’ont pas participé à l’entraînement. Du groupe, seul Daley représente un point d’interrogation pour ce match.

Dans le camp des Capitals, Barry Trotz fera logiquement confiance à la même formation que lors de la sixième partie.

Les Penguins et les Capitals s’affronteront pour une quatrième fois dans une situation d’un septième match. Les représentants de la Ville de l’acier ont gagné les trois dernières confrontations (en 2009, 1995 et 1992).

Pour les amoureux de chiffres, il faut également préciser que les Penguins n’ont jamais perdu un septième match à l’extérieur. Ils ont signé cinq victoires en pareille situation.