Anaheim - Edmonton

La foi de Randy Carlyle

Publié | Mis à jour

Randy Carlyle n’a jamais cessé de croire en ses ouailles, même quand les Ducks d’Anaheim tiraient de l’arrière 3-0 tard en troisième période, vendredi, au match numéro 5 de la série de deuxième tour de l’Association de l’Ouest contre les Oilers d’Edmonton.

La vérité, c’est qu’il restait assez de temps aux Ducks pour marquer trois buts, forcer la tenue de la prolongation et l’emporter grâce à Corey Perry.

«Je ne pense pas qu’il existe une recette en pareille situation, mais tu ne peux pas arrêter d’y croire», a philosophé l’entraîneur-chef des Ducks après la dramatique victoire de 4-3 des siens.

«Les changements de rythme en séries sont tellement radicaux et signifient tant que, lorsque tu marques un premier but, tu envoies un message différent à tes adversaires. Tu marques le deuxième but, tu leur signales que tu peux y arriver et le niveau d’intensité en toi monte dramatiquement.»

«Nous avons tout simplement trouvé la volonté.»

Voyez le point de presse intégral de Carlyle, dans la vidéo ci-dessus.