New York - Ottawa

Guy Boucher ne blâme pas ses joueurs

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef des Sénateurs, Guy Boucher, n’a pas voulu montrer quelqu’un du doigt pour la contre-performance de son équipe dans le quatrième match de la série contre les Rangers, jeudi soir, à New York.

«Personne ne va montrer quelqu’un du doigt», a-t-il dit dans son point de presse d’après-rencontre. Voyez celui-ci dans la vidéo ci-dessus.

«Un seul but aurait pu être évité. C’était un match sans histoire pendant une période et demie. Les Rangers ont capitalisé sur leurs chances de marquer, mais pas nous.

«Le nombre de tirs qui ont manqué le filet nous a fait mal. On n’a pu avoir des rebonds, des deuxièmes et des troisièmes chances. Les bonds n’ont pas été en notre faveur», a ajouté Boucher.