New York - Ottawa

Blessé, Erik Karlsson quitte le match

Publié | Mis à jour

Le défenseur des Sénateurs d’Ottawa Erik Karlsson n’est pas revenu au banc au début de la troisième période du match de jeudi contre les Rangers.

Le joueur étoile des Sens, qui joue en dépit d’une blessure au pied gauche depuis le début des séries, a été bousculé à maintes reprises au cours de la deuxième période, mais c’est un contact avec Chris Kreider qui a semblé le plus lui faire mal. Il est également entré au banc en douleurs après une bataille pour la rondelle avec J.T. Miller.

Avant la fin du deuxième vingt, Karlsson a tenté de mettre du poids sur sa jambe, mais la douleur paraissait trop présente.

Voyez ces séquences dans la vidéo ci-dessus.

Selon l'entraîneur-chef Guy Boucher, Karlsson devrait être à son poste dans le prochain match, samedi. 

«Je ne vois pas pourquoi il ne serait pas là (lors du prochain match). Ce n’était que par mesure préventive», a-t-il martelé.

«Il est probablement correct. Je l’ai vu après le match et il marchait sans problème. Quand ça va mal, le mieux à faire pour un gars comme lui, c’est peut-être de se retirer et de laisser les autres jouer», a soutenu Marc Methot.

Toutefois, Kyle Turris ne paraissait pas si optimiste.

«C’est notre meilleur joueur. Il est un acteur important de nos succès. On devra trouver une façon d’aller de l’avant sans lui, a indiqué l’attaquant des Sénateurs, la main droite enrubannée dans un sac de glace.

«Les Penguins sont capables de jouer sans les services de Sidney Crosby. Nous devrons le faire également... si Karlsson ne peut revenir, bien sûr.»