Nashville - St. Louis

«Nous pouvons être une équipe championne de la Coupe Stanley» - P.K. Subban

Publié | Mis à jour

P.K. Subban et les Predators se retrouvent à une seule victoire d’une première participation à la finale de l’Association de l’Ouest. Mais le défenseur voit encore plus grand pour son équipe.

«Nous croyons en nous, nous savons que nous pouvons accomplir de grandes choses, a dit Subban. Si nous jouons notre style, nous pouvons être une équipe championne de la Coupe Stanley. Nous nous dirigeons dans le bon chemin. Nous travaillons tous ensemble. Une première finale de l’Ouest représenterait beaucoup pour la ville de Nashville.»

«Ce serait fantastique de vivre ça, a continué le numéro 76. Nous nous sommes placés dans une bonne position.»

Avec cette victoire de 2-1 lors du quatrième match de la confrontation face aux Blues de St. Louis, les Predators ont maintenant le contrôle de la série 3-1.

«C’était une victoire-clé pour nous, mais nous n’avons rien accompli pour l’instant, a rappelé le défenseur Ryan Ellis. Les Blues n’abandonneront pas. Ils reviendront encore plus fort.»

À sa 12e saison au sein de l’organisation des Predators, Pekka Rinne pourrait enfin vivre l’aventure des séries plus loin que le deuxième tour.

«Une présence en finale de l’Ouest, c’est assurément dans nos pensées, a admis le grand gardien. Ce serait immense pour cette organisation, pour nous, les joueurs, et pour cette ville. Nous avons de merveilleux partisans et ils mériteraient de nous voir jouer le plus longtemps possible.»

L’impact d’Ellis

Auteur du premier but des siens en troisième période, Ellis a pratiquement tout fait lors de cette rencontre. Au deuxième tiers, le rapide défenseur a sauvé un but en plongeant dans le cercle de son gardien pour bloquer un tir. Utilisé pour un peu plus de 24 minutes, Ellis a terminé sa soirée avec un but, trois tirs et quatre lancers bloqués.

«Ryan est dans sa bulle, il joue tellement bien, a mentionné Rinne. À l’extérieur de la glace, je sens aussi que Ryan joue un plus grand rôle comme meneur. Il agit maintenant comme un vétéran. Il connaît beaucoup de succès depuis le début des séries. Il a tellement de talent, il a une vision incroyable et tout un tir. Il est un défenseur spécial. C’est une question de temps avant qu’il devienne un joueur d’impact.»

Très modeste dans ses propos, Ellis a préféré parler au nom de l’équipe.

«Mes coéquipiers sont incroyables et je profite d’eux pour connaître de bons moments», a-t-il répliqué.

En huit matchs depuis le début des séries, Ellis a maintenant amassé neuf points, dont quatre buts. Il est au sommet des marqueurs chez les défenseurs avec un point de plus qu’Erik Karlsson, des Sénateurs d’Ottawa.