New York - Ottawa

Jean-Gabriel Pageau fait parler de lui

Publié | Mis à jour

Le nom de Jean-Gabriel Pageau était sur toutes les lèvres, lundi, à la veille du troisième affrontement entre les Sénateurs et les Rangers.

L’attaquant des «Sens» est sur un nuage depuis qu’il a inscrit quatre buts contre les Rangers, il y a deux jours, dans une victoire de 6-5 qui a permis à la formation de la capitale canadienne de prendre une priorité de 2-0 dans la série de deuxième tour entre les deux formations.

Même la presse new yorkaise, qui ne manque pourtant jamais de matériel en matière de sports, a consacré beaucoup de contenu à l’Ottavien de 24 ans.

Son capitaine, Erik Karlsson, n’a pas tari d’éloges à son sujet, lundi.

«C'est un gars de caractère, il est né et a grandi à Ottawa, il se soucie du jeu, de la ville, et ses coéquipiers et c'est comme ça qu'il s'est gagné un poste dans cette équipe, a observé l’étoile suédoise. Il est comme ça tous les jours, pas seulement lorsqu'il connaît un match de quatre buts.»

«Le soldat parfait»

L’entraîneur des Sénateurs, Guy Boucher, semblait un peu moins surpris des succès de Pageau, qu’il qualifie de «soldat parfait». Dès l’été dernier, il savait qu’il avait entre les mains un athlète énergique, responsable, capable d’élever son jeu lorsque la situation le commande.

«Tu regardes comme un gars joue ses un contre un, comment il réagit dans les moments en fin de période, en début de période, après avoir marqué un but, après s'en être fait marquer un, a expliqué Boucher. Tu sais exactement qui est qui. Un gars comme ça, tu le vois tout de suite que c'est quelque un de fiable, qui est prêt à prendre ce rôle-là.»

Un impact retardé

Pageau, de son côté, n’a pas été en mesure de constater immédiatement l’impact de son exploit sur les partisans des Sénateurs et sur ses coéquipiers.

«J'ai brisé mon cellulaire, je n'ai pas eu la chance de répondre aux messages et d'être sur les réseaux sociaux (...) J'ai vu quelques commentaires de mes coéquipiers et c'est toujours flatteur. C'est grâce à eux que ce genre de chose-là arrive.»

Le troisième match entre les Sénateurs et les Rangers aura lieu mardi, dès 19h, au Madison Square Garden. Il sera évidemment diffusé à TVA Sports.