Crédit : AFP

Tennis

Le calme plat au classement

Publié | Mis à jour

La Québécoise Eugenie Bouchard a perdu un rang, lundi, au classement mondial du tennis féminin où elle est maintenant 60e.

En action du côté d’Istanbul la semaine dernière, la joueuse de 23 ans a subi l’élimination dès le premier tour du tournoi de la WTA disputé sur terre battue.

L’Américaine Serena Williams est toujours au sommet de la hiérarchie mondiale, devant l’Allemande Angelique Kerber, deuxième, et la Tchèque Karolina Pliskova, troisième.

Le seul changement dans le top-10 féminin implique la Slovaque Dominika Cibulkova, qui descend au cinquième rang. La Roumaine Simona Halep grimpe ainsi au quatrième.

L’Ontarienne Bianca Andreescu, 191e, est la deuxième joueuse canadienne la mieux classée. La Montréalaise Françoise Abanda a quant à elle perdu huit places et se retrouve au 193e échelon. La Blainvilloise Aleksandra Wozniak est 301e et l’Ontarienne Gabriela Dabrowski, 348e.

L’ordre des 10 premiers joueurs au classement mondial du tennis masculin est par ailleurs demeuré le même comparativement à celui de la semaine précédente, le Canadien Milos Raonic ayant conservé le sixième rang.

Le Britannique Andy Murray reste au sommet, devant le Serbe Novak Djokovic. Les Suisses Stan Wawrinka et Roger Federer suivent, tandis que l’Espagnol Rafael Nadal complète le top 5. Le Japonais Kei Nishikori est septième, devançant le Croate Marin Cilic, l’Autrichien Dominic Thiem et le Belge David Goffin.

Le Britanno-Colombien Vasek Pospisil a gagné une place et pointe au 111e rang. Peter Polansky est 129e, alors que le Québécois Félix-Auger-Aliassime est 338e après avoir réalisé un bond de 18 échelons.