Destination Coupe Stanley

Jonathan Bernier s’attend à «une longue et dure série»

Publié | Mis à jour

Le gardien des Ducks d’Anaheim Jonathan Bernier s’attend à «une longue et dure série» contre les Oilers d’Edmonton.

C’est ce qu’il a indiqué en entrevue à TVA Sports, mardi, à la veille de cette demi-finale de l’Association de l’Ouest. Le premier match de cette confrontation sera présenté à 22h30 sur nos ondes mercredi.

«Si nous jouons bien défensivement, comme en deuxième moitié de saison, nous devrions bien faire contre eux. Les matchs contre les Oilers ont tous été serrés cette saison. Nous nous attendons donc à une longue et dure série», a-t-il soutenu.

Voyez l’entrevue intégrale avec Bernier dans la vidéo ci-dessus.

Comme ils ont balayé les Flames de Calgary au premier tour, les Ducks ont bénéficié de quelques jours de repos supplémentaires, ce qui pourrait être un avantage important face aux Oilers, qui l'ont eu moins facile contre les Sharks.

Une pause qui a fait le plus grand bien à la formation californienne, selon Bernier.

«Quand tu vas loin dans les séries, une telle pause est très appréciée. Nous avons eu trois jours de congé avant de reprendre l’entraînement dimanche. Nous sommes prêts pour mercredi.»

Une présence, mais toute une!

L’adjoint de John Gibson n’a disputé qu’un seul match dans la précédente série. Mais tout un!

Appelé en relève en deuxième période du troisième affrontement alors que son équipe était menée 4-1, Bernier a participé à la remontée des Ducks, qui l’ont finalement emporté 5-4 en prolongation.   

De l’avis de Bernier, «c’est le tournant de la série».

«C’est ce qui a fait la différence. C’était incroyable!»