Destination Coupe Stanley

Nathan Beaulieu «à la croisée des chemins», dit Marc Bergevin

Publié | Mis à jour

Après une fin de saison en queue de poisson, le défenseur des Canadiens de Montréal Nathan Beaulieu se retrouve «à la croisée des chemins», croit son patron.

C’est l'évaluation qu'a réalisée le directeur général Marc Bergevin de son défenseur lors de son bilan de fin de saison, lundi, à Brossard.

«The clock is ticking», a-t-il déclaré. Expression que l’on pourrait traduire par «le temps presse».

Nathan Beaulieu a été laissé de côté par son entraîneur-chef Claude Julien lors du dernier match de la série contre les Rangers et Marc Bergevin n’a pas cherché d’excuses pour défendre son joueur. Rarement, d’ailleurs, le directeur général a-t-il été aussi dur à l’endroit d’un de ses employés en conférence de presse.

«C’est un joueur qui a beaucoup de potentiel, mais à un certain moment, les joueurs doivent prendre leurs responsabilités. Est-ce que c’est mental? Pourquoi peut-il jouer six bons matchs et ensuite ne plus en être capable? A-t-on jeté la serviette? Non, mais le temps presse.»

Beaulieu s’était pourtant dit satisfait de sa saison plus tôt dans la journée lors de sa rencontre avec les médias.

«Ce n'était pas une année frustrante, c'était une très bonne année, a-t-il dit. Ça ne s'est pas bien terminé, mais je dois regarder le positif en vue de cet été.»