Montréal - New York

Attaque recherchée

Attaque recherchée

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 23 avril 2017
Mis à jour 23 avril 2017

Quand les Canadiens de Montréal ont été éliminés par le Lightning de Tampa Bay en 2015, le constat était le suivant : le Tricolore devait s'améliorer en attaque.

Deux ans plus tard, il faut reconnaître que le constat est le même. Le manque d'opportunisme en attaque a causé la perte du Tricolore dans la série contre les Rangers.

Que ce soit à égalité ou en avantage numérique, les Canadiens ont été incapables de marquer un but qui aurait pu faire la différence. Je pense notamment aux matchs no 5 et no 6 face aux Rangers.

Et quand je regarde vers l'avenir, je me pose la même question : qui marquera des buts la saison prochaine à Montréal?

Pacioretty en marquera sûrement encore 30. Mais après, c'est l'inconnu. Radulov sera-t-il de retour? Galchenyuk, aucune idée. Byron pourra-t-il encore nous surprendre? Gallagher? Peut-être Lehkonen? Qui aussi? Rien n'est assuré.

Je pense qu'une attaque améliorée des Canadiens passe par un joueur de centre de premier plan. Vous savez, ce joueur de centre tant rêvé par les amateurs. Cependant, ce fameux joueur de centre n'est pas à Montréal et il n'est pas avec les IceCaps de St. John's non plus.

Et ceux qui pensent à Alex Galchenyuk, j'ai de sérieux doutes. Il n'a marqué que 2 buts lors de ses 24 derniers matchs de la saison et il n'a obtenu que 4 tirs au but lors des 4 dernières parties face aux Rangers. Ses 30 buts la saison dernière ont été marqués dans une cause perdante. Peut-il être dominant quand cela compte? Impossible de répondre à la question à ce moment-ci.

Le passé démontre que les équipes qui gagnent la Coupe Stanley comptent sur l'une des meilleures défensives de la LNH. C'est vrai. Cependant, ces équipes avaient aussi dans leurs rangs des attaquants pouvant faire la différence.

En saison régulière, Montréal a terminé au 4e rang dans la LNH pour les buts accordés. Et en séries, la troupe de Claude Julien a concédé 14 buts en 6 matchs face aux Rangers, dont deux dans un filet désert.

Mais ce n'était pas assez parce que l'attaque ne pouvait pas faire mieux.

Alors, que fait-on?

On donne des millions à Radulov pour le garder à Montréal?

Ou doit-on donner les mêmes millions de dollars à T.J. Oshie, des Capitals de Washington, qui sera joueur autonome au terme de la saison?

Est-ce que les Canadiens doivent donner la lune pour obtenir John Tavares, des Islanders de New York?

Ou est-ce que le Tricolore doit échanger son plus bel espoir, Mikhail Sergachev, à une autre équipe pour obtenir un attaquant de premier plan?

Vous savez, la lutte sera féroce la saison prochaine dans la division des Canadiens. Les Maple Leafs seront encore meilleurs, les Panthers comptent sur des jeunes talentueux, le Lightning sera de retour au sommet, les Sabres vont finir par s'améliorer et il ne faut jamais oublier les Sénateurs et les Bruins.

Les Canadiens doivent s'améliorer en attaque.

(Texte écrit par Félix Séguin)