Chris Kelly

Photo : Chris Kelly Crédit : AFP

Boston - Ottawa

Chris Kelly accepte son sort

Publié | Mis à jour

Guy Boucher s’est dit particulièrement choyé de pouvoir compter sur une équipe en santé pour entamer le premier tour des séries éliminatoires.

Mais la blessure [au haut du corps] subie par Tom Pyatt, lorsque frappé par Kevan Miller mercredi à Boston, l’a incité à faire appel au vétéran Chris Kelly pour le cinquième affrontement de la série.

«D’avoir à retirer Chris de la formation a été ma décision la plus difficile à prendre cette saison, a fait savoir l’entraîneur en chef des Sénateurs. Il a été le premier joueur à écoper quand tous les blessés sont revenus au sein de notre formation.

«Il a toutefois accepté son sort avec beaucoup de professionnalisme. Il méritait cette chance unique de jouer en séries. Et je suis sûr qu’il va livrer la marchandise.»

L’attaquant de 36 ans a ainsi obtenu cette chance d’affronter, en séries éliminatoires, son ancienne équipe, avec laquelle il avait remporté la coupe Stanley en 2011.