Montréal - New York

Pas de panique: les probabilités favorisent Max Pacioretty

Nicolas Cloutier / TVA Sports

Publié | Mis à jour

La léthargie de Max Pacioretty est de toutes les conversations après un quatrième match éliminatoire sans but pour le capitaine, dans un revers de 2-1 qui permettait aux Rangers d’égaler la série. Mais l’heure est-elle vraiment à la panique?

Dans les faits, les séquences de quatre matchs sans but sont légion dans la LNH, même pour les marqueurs d’élite. Sidney Crosby et Auston Matthews, deux des trois seuls marqueurs de 40 buts, ont respectivement dû secouer des léthargies de sept et 13 matchs sans toucher la cible, à un moment de la saison.

Le dynamique Alexander Ovechkin, auteur de 33 buts, a pour sa part connu des sècheresses de huit et 10 matchs. Et les exemples pleuvent à travers la liste des meilleurs buteurs...

Certes, Pacioretty a bien mal «choisi» son moment pour piquer du nez.

Or, le capitaine de la Sainte-Flanelle mène les siens en séries pour le nombre de tirs (19) et de chances de marquer (6). 

Il a également distribué neuf mises en échec en quatre matchs (2,25/match), ce qui éclipse sa moyenne de la saison (0,8/match).

Des chiffres qui contestent ses détracteurs l’accusant d’indolence.

Par opposition à une autre impression voulant qu’il travaille en périphérie, les séquences de ses quatre meilleures chances de marquer le montrent atteingnant les zones protégées.

Pacioretty a attaqué le centre de la glace avec conviction pour prendre un bon tir du revers à ras la glace. 

Pacioretty lance du revers - TVA Sports

Il s’est habilement faufilé derrière Ryan McDonagh pour obtenir une déviation très dangereuse à quelques pieds du demi-cercle du Suédois.

Déviation dangereuse - TVA Sports

Il s’est jeté sur un retour de lancer alors qu’il était fin seul dans l’enclave, mais Lundqvist a sorti la jambière. 

Pacioretty saisit un retour - TVA Sports

Il a filé entre les deux défenseurs des Rangers pour s’isoler une fois de plus devant le gardien, qui a eu le meilleur. 

Lundqvist neutralise Pacioretty - TVA Sports

Jusqu’à maintenant, le roi Lundqvist s’est montré intraitable devant le meilleur franc-tireur de l’équipe adverse.

Si le passé est garant du futur, les probabilités pourraient finir par favoriser un marqueur naturel de sa trempe. 

Le journaliste de LNH.com Arpon Basu soulignait par ailleurs la tendance de l'Américain à se mettre en marche un peu plus tardivement qu'à l'habitude. 

La cruelle réalité des séries ne lui donne toutefois que très peu de temps pour inverser la tendance. 

Données de LNH.com et Corsica.hockey