Photo : Mauro Biello, entraîneur-chef de l'Impact. Crédit : RIC TAPIA/AGENCE QMI

Impact

Attention à l'Union

Agence QMI / Dave Lévesque

Publié | Mis à jour

 Après avoir remporté une première victoire cette saison, l’Impact de Montréal va prendre la direction de Philadelphie, vendredi, avec la ferme intention de l’emporter pour la première fois à l’étranger, samedi.

Auteure d’une performance surprise en 2016, l’équipe de Jim Curtin en arrache et est toujours à la recherche d’un premier gain en 2017, alors qu’elle est bonne dernière au classement général de la Major League Soccer (MLS).

«Nous sommes dans la même situation qu’Atlanta quand ils sont venus ici, c’est-à-dire qu’on va affronter une équipe qui a des difficultés et qui tente d’obtenir une première victoire à domicile», a expliqué Chris Duvall.

«Les équipes doivent obtenir une première victoire à un moment ou un autre, mais j’espère que ça ne sera pas contre nous», a-t-il ajouté.

Fond de classement

L’Union croupit dans les bas-fonds du classement de la MLS avec seulement deux points en six rencontres, mais Duvall n’est pas prêt à dire que l’équipe de Pennsylvanie est ­carrément mauvaise.

«C’est dur de dire que c’est la pire équipe de la MLS, on les a vus en présaison et ils ont une bonne équipe.»

Mauro Biello estime d’ailleurs que l’Union représente un adversaire redoutable, justement en raison de ses problèmes depuis le début de l’année.

«Ils n’ont pas gagné en trois matchs à domicile, alors ils vont tout donner.»

Meilleurs que leur fiche

Le week-end dernier, l’Union s’est inclinée au compte de 2-0 à domicile devant le New York City FC.

«Ayant vu le match contre New York, j’ai constaté qu’ils n’avaient pas été efficaces offensivement, mais dans le contenu ils ont été vraiment bons, alors il faut se méfier», a insisté Hassoun Camara.

«Ils sont meilleurs que leur fiche l’indique, ils ont fait les séries l’an passé, a rappelé Biello. Ils passent seulement un moment difficile.»