Crédit : AFP

Boston - Ottawa

Sénateurs: Bobby Ryan s'est fait pardonner

Publié | Mis à jour

Pour une deuxième rencontre de suite, la prolongation a souri aux Sénateurs d’Ottawa, qui ont maintenant l’avantage 2-1 dans leur série de premier tour contre les Bruins de Boston grâce à un gain de 4-3 acquis lundi au TD Garden.

L’attaquant Bobby Ryan a fait oublier sa saison décevante de 25 points en inscrivant le filet décisif en période supplémentaire. L’Américain était particulièrement content d’avoir vu ses efforts récompensés, surtout après avoir commis une bévue qui a mené au but de David Backes en deuxième.

«J’étais vraiment heureux, puisque j’en devais une à mes coéquipiers après mon erreur en deuxième période, a confié Ryan au site NHL.com après la partie. Je savais que je finirais par obtenir des occasions de marquer et les gars sur la glace on fait un beau jeu pour me refiler la rondelle. C’est un sentiment incroyable.»

Du hockey de rattrapage

Dans le vestiaire des Bruins, la déception était vive, surtout que l’équipe du Massachusetts a mal amorcé le duel devant ses partisans.

«On a connu un très mauvais départ. Ça ne peut pas arriver à ce temps-ci de l’année, a souligné Patrice Bergeron. Ils ont tiré profit de notre mauvaise première période et nous avons dû jouer du hockey de rattrapage. Nous avons tout de même été en mesure de revenir dans le match.»

Riley Nash s’en voulait après la rencontre, lui qui a écopé d’une mauvaise pénalité en prolongation qui a mené au filet de Ryan.

«C’est une décision égoïste. Tu ne peux faire ce genre de jeu et placer les arbitres dans une telle position, a-t-il indiqué. Peu importe ce qui s’est passé auparavant, tu ne peux faire ça.»

La troupe de Bruce Cassidy tentera d’égaler la série mercredi soir lors du quatrième match de la série qui sera présenté au TD Garden.