Montréal - New York

Longue léthargie au mauvais moment pour Max Pacioretty

Agence QMI et TVA Sports

Publié | Mis à jour

Max Pacioretty n’a pas choisi le meilleur moment pour connaître sa pire léthargie offensive depuis novembre 2013.

Le capitaine des Canadiens n’a pas fait bouger les cordages à ses huit derniers matchs, soit depuis le 30 mars contre les Panthers de la Floride. Il n’avait pas traversé pareille léthargie depuis une mauvaise séquence en octobre et novembre 2013.

Mardi, Claude Julien l’a placé aux côtés d’Andrew Shaw et de Phillip Danault en fin de rencontre. Alex Galchenyuk et Artturi Lehkonen ont pour leur part terminé le match avec Alexander Radulov.

En point de presse, Claude Julien a reconnu que les Canadiens avaient besoin d’une meilleure contribution de leur capitaine, mais n’a pas voulu critiquer son joueur.

«Ces joueurs-là, ça finit par débloquer. On va regarder le match et essayer de trouver des façons de l’aider», a-t-il simplement indiqué.

Julien a fait un lien entre Pacioretty et la situation qui prévalait pour certains attaquants des Rangers après le deuxième match.

Son vis-à-vis Alain Vigneault avait déclaré s’attendre à plus de Chris Kreider.

Au cours de sa carrière, Pacioretty a amassé 10 buts et 9 aides en 36 matchs lors des séries éliminatoires. Il n’a qu’une mention d’aide depuis le début de celle contre les Rangers.