Montréal - New York

Claude Julien corrige le tir avec deux joueurs des Canadiens

Publié | Mis à jour

En bons élèves, Brendan Gallagher et Phillip Danault ont rencontré leur entraîneur-chef Claude Julien pour corriger leur performance décevante au premier match des séries. Les deux attaquants entendent sortir en lion, vendredi soir.

Au terme de l’entraînement, Phillip Danault a d’abord pris l’initiative d’aller discuter individuellement avec son entraîneur, afin de mettre en œuvre un plan pour le relancer. Le Québécois, qui évolue au poste de premier centre, a été victime d’une bête pénalité en zone offensive avec 6 :40 à jouer en troisième période, alors que son équipe tirait de l’arrière par un but. Il n’a obtenu aucun tir au but, lui qui a été neutralisé par la première paire des Rangers, composée de Dan Girardi et Ryan McDonagh.

«C’est important en séries de ne pas regarder trop dans le passé. Les équipes qui font ça ne connaissent pas de succès. On a un entraîneur qui a de l’expérience et je crois que Danault avait besoin d’être réconforté,» note l’analyste Dany Dubé.  

«Je ne suis pas inquiet, a nuancé Renaud Lavoie. Pour lui, c’était un premier match en séries, il y avait toute une frénésie au Centre Bell. Maintenant, la glace est brisée.»  

Quant à Brendan Gallagher, il n’a pas réussi à générer une tonne de chances de marquer à l’orée du filet comme à l’accoutumée. Le petit attaquant n’a réussi aucun tir sur le filet d’Henrik Lundqvist.

«C’est tellement un compétiteur intense. Lorsqu’il n’est pas en mesure d’apporter une contribution significative, il s’en met beaucoup sur les épaules. Ce sera important pour lui d’avoir un bon début de match,» termine Dubé.