Séries LNH 2017

Séries LNH : le mythe de l’avantage de la glace?

Publié | Mis à jour

Les séries éliminatoires dans la Ligue nationale de hockey ont pris leur envol, mercredi soir, avec une soirée bien remplie de cinq matchs.

Des cinq rencontres de cette première journée du bal printanier, quatre des équipes visiteuses ont remporté le match, remettant à nouveau en question le concept de l’avantage de la glace.

Les Bruins de Boston et les Sharks de San Jose ont complété des remontées pour remporter leur premier match des séries sur la route face aux Sénateurs à Ottawa et aux Oilers à Edmonton respectivement.

Les Blues de St. Louis ont brisé le cœur des partisans du Minnesota en gagnant la première rencontre de la série de premier tour en prolongation sur le Wild.

Les Canadiens, eux, n’ont pas su prendre avantage de ce privilège de jouer le match initial à Montréal contre les Rangers, qui les ont blanchis au compte de 2-0.

Seuls les Penguins de Pittsburgh ont fait plaisir à leurs partisans locaux, en battant les Blue Jackets de Columbus par la marque de 3-1.

Alors, l’avantage de la glace en est-il vraiment un ou place-t-il trop de pression sur les épaules des équipes locales?

L’an dernier, les grands champions de la Coupe Stanley, les Penguins, ont remporté sept de leurs matchs sur la route. Ils se sont toutefois inclinés à quatre reprises seulement devant leurs partisans.

Il y a donc de l’espoir...

Quelques heures avant le premier match entre les Maple Leafs de Toronto et les Capitals à Washington, l'entraîneur de l'équipe canadienne Mike Babcock a été encouragé par les résultats de la veille.

«Si je ne me trompe pas, quatre équipes visiteuses ont gagné hier?»