Columbus - Pittsburgh

Les Penguins restent debout, contre vents et marées

Publié | Mis à jour

Frappés durement par les blessures, comme ce fut souvent le cas ces dernières années, les Penguins de Pittsburgh n’ont pas toutefois l’intention de délaisser leur trône et ils l’ont montré aux Blue Jackets de Columbus, mercredi soir, filant vers une victoire relativement aisée en ouverture de la série quart de finale de l’Association de l’Est.

Ayant vu leur brigade défensive particulièrement touchée au cours des récentes semaines, les champions en titre de la Coupe Stanley ont cette fois vu le gardien Matthew Murray tomber au combat durant la période d’échauffement.

Toutefois, Marc-André Fleury a pris le relais de brillante façon en repoussant 31 tirs et l’offensive des siens a fait le reste, inscrivant trois buts sans riposte au deuxième vingt dans un gain de 3-1.

«J’étais un peu nerveux au début, possiblement parce que je ne m’attendais pas à jouer, a dit le Sorelois au site triblive.com. Mais les gars ont fait un excellent travail devant moi en bloquant des rondelles et en envoyant les retours de lancer loin du filet.»

«Il est un gardien de classe mondiale et nous sommes très chanceux de l’avoir, a ajouté l’arrière Ian Cole à propos de Fleury. Nos deux gardiens ont bien fait toute l’année. Flower a été solide pour nous et quand il élève son jeu d’un cran, vous voyez à quel point il est dominant.»

La suite?

L'état de santé de Murray, qui souffre d'une blessure au bas du corps, demeure inchangé. Néanmoins, les Penguins pourront être patients avec lui, puisque Fleury n’a pas montré de signes de défaillance.

«Évidemment, ce sont deux compétiteurs dans l’âme et ils veulent tous les deux le filet, a émis Sullivan. Parfois, il n’y a pas assez de travail pour tout le monde, c’est la réalité du sport. Mais je pense qu’ils ont bien fait dans les circonstances. Marc-André, qui a été habitué à être le numéro 1 pendant longtemps, a accompli un boulot exceptionnel et cela illustre quel genre de personne et de coéquipier il est.»

Letang sous le bistouri

Par ailleurs, l’organisation de la Pennsylvanie a annoncé jeudi avant-midi que le défenseur Kristopher Letang avait été opéré pour faire traiter une hernie discale au cou. Le Québécois devra se soumettre à une convalescence allant de quatre à six mois.

Pendant le calendrier régulier, Letang a totalisé cinq buts et 29 mentions d’aide pour 34 points en 41 affrontements.