Montréal - New York

Canadiens: pas de panique

Canadiens: pas de panique

Louis Jean

Publié 13 avril 2017
Mis à jour 13 avril 2017

Du recul. On n'en a pas toujours assez dans l'ère du direct et des médias sociaux.

Après une défaite des Canadiens aux mains des Rangers, déjà on sent un peu de panique à Montréal.

C'est vrai que les Canadiens sont favoris pour remporter leur série face aux «Blueshirts», mais la marge est mince. Très mince.

La série n'est pas gagnée d'avance. Les hommes de Claude Julien devront être à leur meilleur s'ils souhaitent passer au deuxième tour éliminatoire.

Mais revenons sur le match. Les Canadiens ont très bien fait. Les Canadiens, selon moi, ont été la meilleure équipe sur la glace. Les Canadiens auraient facilement pu gagner et mener la série 1-0. Henrik Lundqvist a tout simplement fait la différence. Point.

J'ai parlé longuement avec un entraîneur d'expérience qui a regardé le premier match. C'est un homme très respecté dans le monde du hockey.

Je lui ai demandé: «Quel serait ton message si ton équipe avait joué comme le CH?». Voici ce qu'il m'a répondu...

«Si le but de Tanner Glass est la pire chose qui va nous arriver aujourd'hui, on va avoir une bonne journée.»

Autrement dit, si le Tricolore continue de jouer de la même façon, il remportera la série.

Respirons donc par le nez. Il y a toujours du positif qui ressort dans une défaite. Des correctifs seront apportées. Et surtout, le réveil a sonné.

Si on pensait que la domination en saison régulière et les déboires de Lundqvist allaient se poursuivre, on vient de réaliser que ce ne sera pas le cas.

Les séries sont commencées. C'est le temps de se dépasser. «All-in», comme le dit le slogan du CH en séries.

Je suis convaincu que les Canadiens le seront pour le deuxième match.