Washington Capitals v Boston

Crédit : AFP

Séries LNH 2017

Séries LNH: la boule de cristal

Séries LNH: la boule de cristal

Michel Godbout

Publié 12 avril 2017
Mis à jour 12 avril 2017

Las Vegas s’est prononcée.

Canadiens à 15 contre 1 pour remporter la Coupe Stanley.

Washington 3-1, Rangers 10-1, Edmonton 16-1, Pittsburgh 10-1...

Peu importe où vous puisez votre information, il se pourrait fort bien que vous voyiez des pronostiques encore plus optimistes pour votre équipe.

Car même si un consensus logique donne l’avantage à la meilleure formation en saison régulière, ça ne veut pas nécessairement dire que les Capitals de Washington porteront la Coupe du Lord Stanley à bout de bras en juin.

Car, comme le dit si bien l’adage, le match se joue sur la glace. Et sur la glace bien des choses peuvent se produire.

Une blessure comme celle de Carey Price en 2014 peut faire dérailler les espoirs d’une équipe. Une performance inspirée comme celle de Sidney Crosby l’an dernier a permis de mener une équipe non-favorite vers la terre promise. C’est ça les séries, on ne sait jamais.

C’est pour cette raison que je ne possède pas de boule de cristal des séries.

Juste à y penser me donne des boutons!

Il y a tellement d’impondérables qu’on ne voit pas en saison régulière que l’exercice de prédiction s’avère, à mes yeux, futile. Oui, il y a des tendances qui sont non négligeables. Oui, on peut comparer des formations et des statistiques et déterminer qui a l’avantage dans une série donnée. Mais personnellement je trouve que ce sont les intangibles qui font la différence en séries.

La confiance vient au premier rang.

Si chaque joueur a véritablement confiance en celui qui s’habille à côté de lui, un groupe peut accomplir de grandes choses.

Une équipe comme les Blues qui a remporté sept de ses 10 derniers matchs est à prendre au sérieux si vous êtes le Wild du Minnesota même si tu as terminé la saison avec sept  points de plus au classement. Les Blues croient en eux.

Les Oilers aussi et les Ducks en auront plein les bottines.

Mais les victoires pour clore la saison ne sont pas nécessairement gage de succès.

C’est plutôt de la façon que ces matchs ont été gagnés.

À ce chapitre les Canadiens ont ajouté une corde à leur arc, celle de trouver un confort dans des matchs serrés et de réussir à les remporter.

Mais la plupart du temps, c’est le scénario qui prévaut en séries.

La santé vient au second rang.

Même si je crois que la confiance peut pallier l’absence de certains joueurs, il y a de ces joueurs qui inspirent la confiance de par leur seule présence. C’est le cas de Kristopher Letang à Pittsburgh. C’est un irremplaçable, un joueur qui a été monumental dans la conquête de la Coupe l’an dernier. Sans lui, Pittsburgh aura fort à faire pour venir à bout de Columbus.

Mais encore là, si le niveau de confiance est là tout est possible.

Donc dès mercredi soir et tout au long des #seriesLNH, je serai aux premières loges avec vous pour voir comment cette nouvelle saison se déroulera. Parce-que pour êtes bien honnête, j’adore les surprises!!

Donc je vais laisser à Las Vegas le soin de prévoir l'après-saison régulière de la LNH.

Et cet été lorsque les gagnants vont boire de la Coupe de Stanley, je vais siroter un Moscow Mule au soleil et voir comment Vegas va prédire l'avenir de sa propre équipe!