Columbus - Pittsburgh

Une série corsée pour les Penguins

Publié | Mis à jour

En vertu du système de classification par section, les Penguins entameront la défense de leur titre de champions de la coupe Stanley face à un adversaire coriace, alors que les Blue Jackets de Columbus seront à Pittsburgh, mercredi.

La formation de l’Ohio a terminé la saison régulière avec un dossier de 50-24-8, bon pour le quatrième rang au classement général de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Elle a revendiqué 108 points, soit seulement trois de moins que les Penguins (50-21-11, 111 points), installés au deuxième rang.

Une attaque dévastatrice

Cette série mettra aux prises la meilleure unité offensive au deuxième club avec le meilleur rendement défensif.

Avec 282 buts marqués, les Penguins ont largement terminé en première position à ce chapitre, dans la LNH. Leurs succès offensifs sont évidemment liés à ceux de leurs deux premiers centres, soit Sidney Crosby et Evgeni Malkin. Ils ont d’ailleurs terminé deuxième et quatrième dans la colonne des points par match, cette saison.

L’apport de Phil Kessel n’est pas à négliger, lui qui a pointé au premier rang des siens, avec 22 points en 24 rencontres, lors des éliminatoires, l’année dernière.

La clé devant le filet

Les Blue Jackets compteront pour leur part sur leur jeu défensif pour freiner les puissants Penguins. Ils n’ont accordé que 195 filets au cours de la campagne. Seuls les Capitals de Washington ont fait mieux.

Malgré un groupe de défenseurs qui manque d’expérience, le talent est bien présent. La recrue Zach Werenski a fait tourner les têtes en vertu d’une récolte de 47 points, tandis que Seth Jones a connu sa meilleure saison en carrière, avec 42 points.

Jack Johnson et David Savard ont aussi connu d’excellentes campagnes. Ils ont respectivement montré des différentiels de +23 et +22.

C’est toutefois sur les épaules de Sergei Bobrovsky que reposeront les espoirs des partisans. Le récipiendaire du trophée Vézina lors de la saison 2012-2013 a terminé premier parmi les gardiens réguliers pour la moyenne de buts alloués (2,06) et le taux d’efficacité (,931). Il sera confronté à Matthew Murray, qui a complété sa première saison complète au sein du circuit Bettman avec une bague de la coupe Stanley à son doigt.

Un absent de marque

Quoi qu’il en soit, l’équipe de la Pennsylvanie sera privée d’une pièce importante de sa dernière conquête, soit le défenseur québécois Kristopher Letang. Ce dernier avait amassé 15 points au cours du tournoi printanier.

Les attaquants Carl Hagelin et Chris Kunitz représentent des cas douteux pour le premier match, tandis que les Jackets pourraient être privés du défenseur Ryan Murray.