Boxe

Simon Kean auteur d'un K.-O. hors de l'ordinaire

Publié | Mis à jour

Le boxeur québécois Simon Kean avait hâte d’affronter un adversaire de sa charpente en Michael Marrone, jeudi soir, au Métropolis. Mais l’opposition n’a pas été celle escomptée.

Kean (9-0-0, 8 K.-O.) a envoyé au tapis son adversaire dès les premières secondes du premier round avec un coup au foie de Marrone (à voir ci-dessus). Celui-ci s’est laissé choir dans les cordages avant de demeurer plusieurs moments allongés au sol, obligeant l’arbitre à mettre fin au combat.

Le Trifluvien a paru frustré par l’issue du combat, lui qui souhaitait avant tout acquérir de l’expérience professionnelle.

Kean se battait en demi-finale du gala de la série dans l’Antre du tigre.

Batyr Jukembayev solide

Dans le combat principal, le Montréalais Batyr Jukembayev (9-0-0, 8 K.-O.) a vaincu le Mexicain Cosme Rivera (41-24-3, 28 K.-O.) par K.-O. technique, lors du septième round.

Le favori de la foule a complètement dominé son adversaire. C’est finalement l’arbitre qui a décidé de mettre fin au combat.

Clovis Drolet (1-0-0, 1 K.-O.), qui effectuait ses débuts professionnels, a également facilement eu le dessus sur son adversaire, Jesus Olivares (5-5-0, 3 K.-O.). Il lui aura fallu seulement 31 secondes pour lui passer le K.-O. et démontrer à la centaine de spectateurs toute sa force de frappe.

Le premier combat de la soirée opposait Ablaikhan Khussainov (6-0-0, 5 K.-O.) à Cristian Arrazola (23-14-2, 16 K.-O.). Khussainov l’a finalement emporté par K.-O., au deuxième round.