Canadiens de Montréal

Steven Stamkos et Tyler Johnson toujours à l’écart

Publié | Mis à jour

Les Canadiens auront deux problèmes en moins sous les bras face au Lightning, samedi soir, à Tampa Bay. Même si la rumeur laissait croire à un retour au jeu pour Steven Stamkos et Tyler Johnson, les deux attaquants poursuivront leur convalescence.

Les deux joueurs vedettes du Lightning ont chaussé les patins lors de l’entraînement matinal au Amalie Arena, mais ni l’un ni l’autre ne sera en mesure de jouer, a confirmé l’entraîneur-chef Jon Cooper.

«Je pense qu’ils se rapprochent (d’un retour). Dans le cas de Stamkos, c’est un peu différent vu la nature sérieuse de sa blessure. Johnson progresse vraiment, mais sa blessure n’est pas aussi grave que celle de Stamkos. Ce sont deux situations bien différentes. Ce sera dur de jouer sans eux ce soir et on joue de nouveau demain [dimanche], mais peut-être qu’ils ont une chance de revenir lors de notre prochain voyage», a-t-il expliqué.

«Je préfère toujours voir nos meilleurs joueurs sur la glace, mais plusieurs jeunes ont obtenu des opportunités de se faire valoir et ont joué de manière phénoménale pour nous», a ajouté Cooper, qui a pris soin d’encenser le jeu de quelques-uns de ses atouts québécois, dont Yanni Gourde et Gabriel Dumont.

Le Lightning, selon toute vraisemblance, misera toutefois sur son as marqueur Nikita Kucherov, qui a raté le match de jeudi face aux Red Wings de Detroit en raison d’un virus. Il semble qu’il ait pris du mieux. Les favoris locaux seront toujours privés des services de Ryan Callahan, Cédric Paquette et du défenseur Jason Garrison.

Sans Jordie Benn

Du côté du Canadien, Jordie Benn s’absentera pour un deuxième match d’affilée. L’homme à l’immense barbe rousse a participé à l’entraînement matinal, mais il n’a toujours pas reçu le feu vert pour un retour au jeu.

Brandon Davidson jouera encore une fois en compagnie de Jeff Petry, alors que Nathan Beaulieu formera un duo avec Alexei Emelin.

À l’attaque, Torrey Mitchell devra déclarer forfait en raison d’un virus. Le Montréalais manquera ainsi une deuxième rencontre d’affilée. Steve Ott et Brian Flynn regarderont également la rencontre de la passerelle de presse.

Claude Julien misera sur un quatrième trio très lourd avec Dwight King, Michael McCarron et Andreas Martinsen.

«Quand j’étais avec le Canadien à mon premier séjour, je me souviens d’un match contre Boston où j’avais qualifié le trio de Shawn Thornton, Mike Knuble et de Glen Murray comme le trio de 700 livres, a dit Julien. On se rapprochera des 700 livres avec notre quatrième trio. On s’est grossi, mais j’aime aussi le fait qu’ils peuvent jouer du bon hockey.»

McCarron (231), King (229) et Martinsen (220) se rapprochent dangereusement des 700 livres avec un poids combiné de 680 livres.

À la toute fin de l’entraînement, Julien a eu une bonne discussion avec Alex Galchenyuk.

«Notre trio doit être meilleur», a reconnu Galchenyuk après l’entraînement matinal.

«Je trouve ça important de jaser avec mes joueurs, a renchéri Julien. J’ai toujours géré ça de cette façon. Mais ce trio mérite qu’on reste patient puisque nous avons placé un gars au centre (Shaw) qui n’a pas joué à cette position cette année et nous avons déplacé Galchenyuk à l’aile.»

Devant le filet, Carey Price obtiendra un cinquième départ d’affilée. Il sera confronté à Andreï Vasilevskiy.

La formation probable du CH

Pacioretty-Danault-Radulov

Byron-Plekanec-Gallagher

Galchenyuk-Shaw-Lehkonen

King-McCarron-Martinsen

Markov-Weber

Davidson-Petry

Beaulieu-Emelin

Price