Crédit : JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI

Ski et planche

Résultat «correct» pour Marie-Michèle Gagnon à Squaw Valley

Publié | Mis à jour

La skieuse québécoise Marie-Michèle Gagnon a pris le 14e rang du slalom géant, vendredi, à la Coupe du monde de Squaw Valley, en Californie.

Quinzième après la première manche, l’athlète de Lac-Etchemin a pu gagner une place au terme de la deuxième descente.

« J’ai été un peu conservatrice en première manche, mais la deuxième manche était mieux. Il y a toujours des choses à améliorer, mais c’est un bon changement d’attitude. Je suis quand même contente avec une 14e place », a raconté Gagnon.

La victoire est allée à l’Américaine Mikaela Shiffrin. Auteure d’un chrono de 2 min 16,42 s, elle a devancé par 7 centièmes de seconde l’Italienne Federica Brignone, deuxième, et de 0,86 seconde la Française Tessa Worley, troisième.

Gagnon a quant à elle totalisé un temps de 2 min 18,79 s pour finir à 2,37 secondes de la gagnante.

« C’est correct comme résultat », a renchéri la Québécoise, qui ne s’est pas beaucoup concentrée sur les épreuves techniques ces dernières semaines.

« La piste ici est très à pic et longue alors je pensais que ça serait une bonne chose, car je suis forte physiquement, mais le peu d’entraînement dans cette discipline ces dernières semaines a paru. »

Également en action, Mikaela Tommy a fini 27e en remettant un chrono de 2 min 20,20 s.

Presque à la maison

Depuis trois ans, Gagnon et son conjoint, le skieur américain Travis Ganong, qui est originaire de la région, sont propriétaires d’une maison à Tahoe City, située à une vingtaine de minutes de Squaw Valley. La Québécoise en a fait son lieu d’entraînement hors-saison.

« Il y a de bons gyms et tout ce dont j’ai besoin. C’est bien d’être autour de la famille de mon copain, même si je m’ennuie un peu de la mienne. Au moins, elle vient me visiter », a raconté celle qui ne peut toutefois profiter de sa maison pour son court séjour à Squaw Valley puisqu’elle est louée jusqu’au mois d’avril.

Les résidents de l’endroit ont bien adopté Marie-Michèle Gagnon.

« Je n’ai pas grandi ici, mais les gens commencent à me connaître et tout le monde connaît mon copain. Ils me disent go Mitch ! C’est super cool ! » a expliqué la Québécoise qui peut aussi profiter des encouragements de sa famille et de sa belle-famille cette semaine.

La Coupe du monde de Squaw Valley prendra fin samedi avec la présentation d’un slalom.