CROSS-COUNTRY-WORLD-SWE-MEN

Crédit : AFP

Ski et planche

Alex Harvey et Len Valjas terminent sixièmes à Lahti

Publié | Mis à jour

Alex Harvey et Len Valjas ont terminé sixièmes du sprint par équipe en style classique des championnats mondiaux de ski de fond qui s’est conclu sur une fin dramatique, dimanche, à Lahti en Finlande.

Dans la finale qui alignait 10 pays, le tandem canadien est entré à plus de 27 secondes de la Russie, bénie du ciel pour avoir transformé en victoire ce qui s’apparentait à une troisième position lorsque le Norvégien Emil Iversen et le Finlandais Iivo Niskanen qui menaient la course se sont accrochés et ont chuté ensemble, à 100 mètres de l’arrivée. Les Italiens en ont aussi profité pour finir deuxièmes devant la Finlande.

Valjas diminué

En deuxième position à la mi-course, la suite s’est gâtée pour les Canadiens après que Alex Harvey eut donné le deuxième de ses trois relais à Len Valjas sur le parcours de 1,3 km. À peine remis de douleurs aux côtes qui l’ennuyaient depuis deux semaines, l’Ontarien n’a pu réagir à l’accélération combinée du Russe Sergey Ustiugov, gagnant la veille du skiathlon de 30 km, et du Finlandais Iivo Niskanen, qui chargeaient le Norvégien Emil Iversen voulant consolider l’avance que Johannes Klaebo venait de donner à son duo.

«Non, ce n’est pas décevant parce que Len, durant les deux dernières semaines, était vraiment bloqué dans le dos», a minimisé Harvey, qui dit avoir vécu sa meilleure journée de la saison en terme de sensations, même 24 heures après son cinquième rang de samedi au skiathlon.

«Je suis vraiment impressionné de voir comment Len a pu revirer la situation en deux jours, a souligné le Québécois. Aujourd’hui, il skiait avec les meilleurs au monde.»

Pas les favoris

Le duo canadien avait pourtant servi un premier indice sur leurs visées pour les mondiaux, le 15 janvier dernier en Italie, lorsqu’il avait enlevé ce type d’épreuve présenté une seule fois cette saison en Coupe du monde.

«Ce n’était pas le même momentum qu’on avait à Toblach. À Toblach, les deux, on arrivait avec un bagage de deux à trois semaines de super résultats», a rappelé Harvey, pour qui le premier rang d’il y a un mois n’a pas eu l’effet désiré.

«On avait une confiance (suite à leur victoire en janvier), mais il faut aussi regarder les deux dernières semaines. On n’a pas eu les meilleurs résultats dans l’équipe en général. On n’arrivait pas (à Lahti) tant que ça comme favoris», prétend l’athlète de 28 ans, qui renoncera comme prévu au départ individuel du 15 km en style classique de mercredi.

Prélude au relais

L’équipe canadienne misera sur cette performance de Harvey et Valjas en vue du relais 4 X 10 km de vendredi. Une semaine après leur victoire en janvier, Harvey et Valjas avaient contribué au premier podium de l’histoire canadienne à une épreuve de relais en Coupe du monde lorsque le quatuor qu’ils formaient avec Devon Kershaw et Knute Johnsgaard avait terminé troisième au relais 4 X 7,5 km à Ulrichehamn, en Suède.

«Demain, ce sera congé comme prévu. Ce sera bon pour la deuxième semaine qui s’en vient», a projeté Harvey.