Hockey

Une question de millimètres

Publié | Mis à jour

On dit souvent que le hockey est une question de centimètres. Or, dans certains cas, c'est même une question de millimètres.

Notre journaliste Jean-Philippe Bertrand nous a présenté une compagnie de chez nous, dont l'équipement se retrouve dans le vestiaire des Canadiens.

À voir ci-dessus. 

L'expertise de la compagnie Aiguisage Élite, basée à Beloeil, fait d'ailleurs l'envie de plusieurs équipes de la Ligue Nationale de Hockey.

«Courir dans l'eau jusqu'au genoux est pas mal plus exigeant que de courir dans l'eau jusqu'aux chevilles,» a lancé le président fondateur Denis Proulx.
«C'est la même chose au hockey. Une lame trop aiguisée surtaxe les chevilles, les genoux et les anches.»

C'est pourquoi on a développé une machine qui aiguise les patins avec une précision chirurgicale.

«La précision est telle que c'est comme si tu prenais la taille d'un cheveu, puis la divisais par trois et ensuite par deux», a-t-il ajouté.

Or, dans l'univers du sport professionnel, un cheveu peut faire toute la différence entre la victoire et la défaite. C'est pourquoi on s'assure que les joueurs du Tricolore évoluent dans des conditions de performance idéales.

«Ça prend trois choses pour aiguiser une lame parfaitement. L'auto-centrage, la vitesse d'aiguisage et une meule qui ne se déforme pas,» a-t-il conclu avec son soucis du détail légendaire.

Et en plus de l'aiguisage, cette compagnie de la Rive-Sud offre le service de profilage pour une lame personnalisé.