Canadiens de Montréal

Le capitaine sonne la charge!

Agence QMI / Jean-François Chaumont 

Publié | Mis à jour

Phillip Danault, Max Pacioretty et Alexander Radulov ont dansé sur la glace du Centre Bell. Il y avait une cohésion parfaite entre les trois attaquants. Pacioretty a mené le bal avec un tour du chapeau dans une victoire convaincante du Canadien de Montréal au compte de 5-2 contre les Sabres de Buffalo, mardi.

À voir: Sommaire

Il pleut des casquettes pour le capitaine

Byron profite du retour de Markov

Desharnais marque à son retour

Pacioretty inscrit son deuxième

Radulov et Pacioretty s'unissent

Un moment de silence

Si l’arrivée des renforts a énergisé l’équipe, le CH a aussi misé sur ses gros canons pour renverser la bande à Jack Eichel. Le premier trio du Tricolore a complètement éclipsé la première unité des Sabres, composée de Tyler Ennis, Ryan O’Reilly et Kyle Okposo.

Pacioretty a étourdi Robin Lehner en marquant ses 22e, 23e et 24e buts de la saison. Il y a eu une petite pluie de casquettes en troisième période après le troisième filet de l’ailier gauche originaire du Connecticut.

Radulov et Danault ont obtenu des mentions d'aide sur les deux premiers buts du capitaine. Encore une fois, Radulov a montré sa remarquable vision du jeu et Danault a fait le travail le long des rampes pour récupérer des rondelles. C’était la recette idéale pour le numéro 67, qui a terminé la rencontre avec trois tirs et trois buts!

«J’ai reçu l’aide de mes coéquipiers, ils m’ont facilité la vie sur mes buts, a dit Pacioretty. On dirait que nous étions dangereux à chacune de nos présences. Et ça partait souvent de notre centre, Phillip. Il patine bien et il fait toujours les bons jeux.»

Price: 36 arrêts

De retour de Los Angeles, Carey Price a également eu son mot à dire. Il a réservé ses plus gros arrêts à Evander Kane, Zach Bogosian et Eichel en début de rencontre.

S’il avait perdu son jeu blanc lors de la dernière seconde du dernier match à Montréal contre les Flames, Price a accordé deux buts aux Sabres alors qu’il restait moins de quatre minutes en troisième période. Dmitry Kulikov et Brian Gionta ont écrit leur nom sur la feuille de pointage. L’homme masqué du CH a terminé la rencontre avec 36 arrêts.

Markov, le général

À son premier match depuis le 17 décembre, Andrei Markov a rapidement retrouvé ses repères. Il pourrait écrire un livre sur l’art de réaliser une passe précise. Utilisé en compagnie du petit nouveau, Nikita Nesterov, Markov a terminé la rencontre avec une passe décisive et un dossier de +2.

Le Russe de 38 ans a réalisé une passe parfaite sur le quatrième but des siens, celui de Paul Byron.

Acquis du Lightning de Tampa Bay jeudi dernier, Nesterov gardera un bon souvenir de ses débuts dans l’uniforme bleu, blanc et rouge. Il a suivi le rythme aux côtés de son compatriote, se portant aussi à quelques reprises à l’attaque.

«J’ai vraiment aimé mon premier match ici, je joue maintenant devant les meilleurs partisans au monde», a affirmé Nesterov.

Desharnais marque

Si Pacioretty a porté les premiers coups, David Desharnais a passé le K.-O. aux Sabres à mi-chemin en deuxième période en marquant le troisième but du match. Il a profité d’une belle passe de Sven Andrighetto pour ensuite déjouer Lehner dans le haut du filet.

En matinée, Desharnais avait tenu un discours lucide en rappelant qu’il devrait forcer la main des dirigeants pour garder sa place au sein de l’équipe lors des éventuels retours de Galchenyuk et Brendan Gallagher. À sa première sortie depuis le 6 décembre, le centre a fait un pas dans la bonne direction.

En bref

Le CH a inscrit ses cinq buts à cinq contre cinq. Trois des quatre trios ont touché la cible. De quoi faire le bonheur de Michel Therrien.

Également absent depuis le 6 décembre, Greg Pateryn a aussi fait un retour au jeu. Le numéro 8 a remplacé Jeff Petry, malade. Pateryn a formé un duo avec Nathan Beaulieu.