LHJMQ

Fébrilité à Québec en vue du match des espoirs

Publié | Mis à jour

Les plus beaux espoirs de la LNH seront en action lundi soir au Centre Vidéotron de Québec.

Ce sera l’occasion pour de nombreux dépisteurs du circuit Bettman d’épier ceux qui risquent fort bien d’être sélectionnés lors du repêchage de juin prochain.

La LHJMQ a une faible représentation cette année alors qu'à peine six joueurs du circuit Courteau sont présents.

Parmi eux, on compte Nico Hischier des Mooseheads de Halifax qui est classé au 2e rang des plus beaux espoirs en Amérique du Nord selon le bureau de la centrale de dépistage de la LNH.

Maxime Comtois des Tigres de Victoriaville est quant à lui au 15e rang.

Le match sera aussi important pour Antoine Crête-Belzile de l'Armada de Blainville-Boisbriand qui est natif de Québec. «Une vingtaine de parents et amis seront présents à la partie de lundi», raconte-t-il fièrement.

Notons que les fils de deux anciens joueurs des Nordiques de Québec seront aussi de ce match des plus beaux espoirs: Cal Foote, un défenseur des Rockets de Kelowna et fils de Adam Foote ainsi que Jake Leschyshyn, des Pats de Régina et fils de Curtis Leschyshyn.

Plusieurs joueurs estiment que la partie est importante, mais elle ne détermine pas nécéssairement le classement final en vue du repêchage. «On peut gagner des rangs, mais pas nécessairement en perdre beaucoup», croit Crête-Belzile. «L'ensemble de la saison et des séries sera aussi important dans l'évaluation», ajoute Maxime Comtois.