SPO-COURTE-PISTE

Crédit : TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Patinage

Bastille préféré à François Hamelin aux Mondiaux

Publié | Mis à jour

Valérie Maltais, Kasandra Bradette, Pascal Dion et Guillaume Bastille complètent l’équipe de patinage de vitesse courte piste qui représentera le Canada aux Championnats du monde, en mars, aux Pays-Bas.

Patinage de vitesse Canada a effectivement annoncé, jeudi, la composition finale de sa formation en vue des Mondiaux prévus à Rotterdam.

Parmi les grands constats: François Hamelin se retrouve substitut pour les Championnats du monde, Bastille ayant plutôt profité du choix discrétionnaire chez les hommes.

«Après avoir été tenu à l’écart de la compétition tout au long de la saison dernière, je suis extrêmement satisfait de faire partie des cinq meilleurs patineurs au pays et de participer aux Championnats du monde, a déclaré Bastille, par voie de communiqué. En route vers les Jeux olympiques, il faut tout d’abord passer par les essais au mois d’août. Ma priorité en ce moment est de bien terminer la saison tout en gardant le cap sur la préparation à faire en vue des essais olympiques.»

Déjà, Marianne St-Gelais Kim Boutin et Marie-Ève Drolet, chez les femmes, ainsi que Charle Cournoyer, Samuel Girard et Charles Hamelin, chez les hommes, s’étaient qualifiés pour les Mondiaux. Pour y arriver, ils avaient terminé parmi les trois premiers de leur catégorie au classement combiné déterminé à l’issue des récents Championnats canadiens tenus à Montréal, du 13 au 15 janvier.

Aux Pays-Bas, le Canada envoie donc un total cinq patineurs et cinq patineuses parmi lesquels trois de chaque sexe prendront part à toutes les épreuves individuelles, soit le 500 m, le 1000 m et le 1500 m. Au terme de ces trois épreuves, les huit premiers au classement général auront l’opportunité d’accumuler des points supplémentaires en participant à la Super finale du 3000 m.

L’an dernier, le Canada avait raflé neuf médailles aux Championnats du monde. St-Gelais avait notamment été couronnée championne du monde au 1500 m en plus de mériter l’argent au 500 m et au classement cumulatif.

La même formation représentera le Canada à la Coupe du monde de l’ISU #5 qui aura lieu à Dresden, en Allemagne, du 3 au 5 février. Les substituts de l’équipe canadienne pour les Championnats du monde, soit François Hamelin et Jamie Macdonald, seront également de la partie à Dresden.