NFL

Duvernay-Tardif ne pense pas trop à l’avenir

Publié | Mis à jour

Il reste une année au contrat du joueur de ligne offensive québécois des Chiefs de Kansas City Laurent Duvernay-Tardif. Puis, en 2018, celui qui a porté les couleurs des Redmen de McGill dans les rangs universitaires sera libre comme l’air.

Celui qui en était à troisième saison dans l’organisation des Chiefs a continué de faire sa place à titre de partant en 2016, devenant un membre incontournable de la ligne attaque.

Le Québécois a pris part à 14 parties de saison régulière en plus d’un duel éliminatoire, face aux Steelers de Pittsburgh. Il a toujours été de la formation partante.

En 2015, il avait disputé toutes les parties des siens, dont 13 à titre de partant alors qu’en 2014, il était relégué à l’équipe d’entraînement.

Il s’agit donc là d’une évolution fulgurante. Cependant, le garde refuse de se projeter dans le futur en ce qui a trait à son avenir dans la NFL.

«Ça dépend de mon jeu. Ça dépend des blessures et ça dépend aussi de ce qui va se passer avec les Chiefs, a souligné Duvernay-Tardif en entrevue à l’émission le TVA Sports, mardi. Peut-être que nous aurons une opportunité de renégocier avec les Chiefs.

«En ce qui concerne les contrats, je m’en remets complètement à mon agent. Moi, j’ai fait mon travail cette année et j’ai joué du bon football en deuxième moitié de saison. Je suis relativement content. Il ne me reste qu’à améliorer certaines choses et l’année prochaine, qui sait, peut-être que je deviendrai l’un des bons gardes (de la NFL). On ne sait jamais ce qui peut arriver.»

Duvernay-Tardif profite actuellement de quelques semaines de vacances après que ses Chiefs eurent été vaincus par les Steelers, 18-16, lors des éliminatoires. Le Québécois reprendra ses études après avoir participé au Tour de la Gaspésie en ski de fond.

Voyez l’entrevue de Duvernay-Tardif dans la vidéo ci-dessus.