Ski et planche

«Nous sommes sur un nuage» - Alex Harvey

Publié | Mis à jour

Le Québécois Alex Harvey et son coéquipier et compatriote Len Valjas ne sont toujours pas descendu leur nuage, lundi, à la suite de la victoire la veille au sprint par équipe lors de la Coupe du monde de ski de fond de Toblach, en Italie.

«On se sent bien c’est certain, a souligné Harvey lors de l’émission Le Québec Matin sur les ondes de LCN. Je n’avais pas remporté de Coupe du monde depuis 2014. Et Len, c’est la première fois dans sa carrière. Nous sommes sur un nuage ce matin.»

Si Harvey se sentait en confiance avant la compétition, il s’agissait tout de même d’une première pour lui et Valjas, qui n’avait jamais pris part à cette épreuve ensemble.

«En me réveillant, je me sentais bien physiquement, a continué Harvey. La journée de samedi m’avait donné confiance. J’avais terminé huitième dans les qualifications. C’était un bon résultat pour moi.

«[...] Je sentais que j’étais en contrôle et il me restait de l’énergie. L’équipement était très bon. Dans la dernière descente, j’ai vu que j’étais premier et j’ai pu garder la première place. Je savais que les skis glissaient bien. J’avais encore des jambes et encore du punch.»

L’épreuve du sprint par équipe est une épreuve olympique qui n’est disputée qu’un ou deux fois par saison. Harvey avait d’ailleurs pris la quatrième place aux Jeux olympiques de Vancouver en 2010, avec Devon Kershaw, avant de triompher en 2011 lors des Championnats du monde.

«C’est la seule fois cette saison que l’on participera à cette discipline en Coupe du monde cette saison, a confié le Québécois. La prochaine fois, ce sera aux Championnats du monde en février en Finlande. Je tenais le faire avec Lenny et on voulait essayer de voir si on avait des chances de faire un podium lors des Mondiaux en Finlande. On a confirmé qu’on a des bonnes chances.