Crédit : AFP

LNH

Milt Schmidt n'est plus

Publié | Mis à jour

La légende des Bruins de Boston Milt Schmidt est décédée à 98 ans, mercredi.

Celui qui a été joueur, entraîneur-chef et directeur général des Bruins au fil des ans a remporté la coupe Stanley à quatre reprises, deux fois comme joueur et deux fois comme DG.

En 776 matchs dans la Ligue nationale de hockey (LNH), tous avec les Bruins, Schmidt a récolté 575 points, dont 229 buts.

«C’était l’une des personnes les plus respectées et amicales que j’ai rencontrées. La perte de Milt, qui a consacré sa vie au hockey, en est une grande pour l’organisation des Bruins et pour toute la communauté du hockey», a commenté Zdeno Chara, capitaine des Bruins.

Plusieurs ont évoqué l’empreinte indélébile qu’il a laissée sur la concession.

«Quand les gens parlent du style des Bruins, ils parlent du style que Milt a créé et que des générations de Bruins après lui ont tenté de reproduire », a raconté Cam Neely, président de l’organisation.

«J’ai connu Milt quand je suis arrivé à Boston, et j’ai rapidement compris que c’était un ambassadeur extraordinaire pour le hockey, un vrai gentleman, et qu’il incarnait le Bruin par excellence», a poursuivi Neely.

«C’est formidable de voir l’impact qu’il a eu et qu’il continue d’avoir au sein de l’organisation. Il a eu une vie extraordinaire et je suis vraiment fier d’avoir eu la chance de le connaitre», a dit Patrice Bergeron.

Un joueur hors normes

Schmidt a remporté le trophée Hart lors de la campagne 1950-1951, tout en étant invité quatre fois à la partie des étoiles.

Natif de Kitchener, il a également affiché un dossier de 257-410-127 comme instructeur-chef des Bruins et des Capitals de Washington.

Il a été intronisé au Temple de la renommée en 1961.

«Ce serait un défi de trouver quelqu’un plus fier d’être un Bruin que Milt Schmidt l’a été, a dit le commissaire de la LNH, Gary Bettman.

«Son amour pour le hockey n’avait d’égal que son humilité, qui se reflétait dans le respect qu’avaient pour lui ses opposants, mais aussi plusieurs générations de joueurs à travers le temps.»