LNH

Le gros prix pour de petites productions

Jared Clinton / The Hockey News

Publié | Mis à jour

Le 1er juillet, alors que plusieurs joueurs de la LNH deviennent libres comme l’air, plusieurs contrats à long terme sont signés. Et souvent, cela est accompagné de gros dollars.

Toutefois, ces gros dollars ne signifient pas nécessairement une production équivalente.

Voici cinq joueurs ayant signé un contrat à l’été qui ne répondent pas aux attentes placées en eux.

Dan Hamhuis, Stars de Dallas (7,5 millions $ / 2 ans)

Lorsque les Stars ont mis la main sur Hamhuis, il s’agissait d’une prise qui semblait combler certaines lacunes défensives au Texas, notamment en raison des pertes d’Alex Goligoski et Jason Demers.

Toutefois, le gâteau n’a pas encore levé. Hamhuis a été laissé de côté à deux reprises depuis le début de la saison et son temps de glace a été diminué de deux minutes, en moyenne. Il est utilisé plus souvent qu’à son tour sur la troisième paire de défenseurs.

Joe Colborne, Avalanche du Colorado (5 millions $ / 2 ans)

Colborne n’est pas nécessairement ce que l’on peut appeler une acquisition de taille. Mais l’Avalanche lui a donné un généreux contrat.

Le gros joueur de centre venait d’obtenir une campagne de 44 points, dont 19 buts, en 2015-2016. Toutefois, le tout ne s’est pas transporté à Denver, où il n’a amassé que quatre points.

La faute n’est pas seulement sur Colborne puisque l’Avalanche, en ce moment, est la risée de la LNH.

Dale Weise, Flyers de Philadelphie (9,4 millions $ / 4 ans)

Ce n’est pas tant le montant de l’entente qui est un problème, mais plutôt le nombre d’années. Quatre années peuvent être longues si Weise ne produit pas offensivement. Et il semble très loin du niveau qu’il avait avec les Canadiens de Montréal.

En 29 parties avec les Flyers, il a amassé quatre points.

Mikkel Boedker, Sharks de San Jose (16 millions $ / 4 ans)

Les Coyotes n’ont pas reçu un immense retour avec Boedker, qui a pris le chemin du Colorado avant d’accepter un pacte avec les Sharks en tant que joueur autonome sans compensation. Le rapide attaquant a amassé six points en 33 matchs cette saison en Californie.

De plus, il ne fait pas souvent partie du top 6 des attaquants de l’équipe, ce pour quoi les Sharks sont allés le chercher.

Andrew Ladd, Islanders de New York (38,5 millions $ / 7 ans)

En résumé, les Islanders ont préféré Ladd à Kyle Okposo.

Mauvaise décision.

À ses 12 premières parties, Ladd n’avait amassé qu’une seule misérable aide.

En 32 parties en 2016-2017, l’attaquant n’a obtenu que sept points, dont quatre buts. Toutefois, il reste tout de même six ans et demi à son entente. Les Islanders doivent se croiser plus que les doigts pour qu’il retrouve sa touche d’antan.