Crédit : AFP

LNH

Thornton, l’ange gardien

Publié | Mis à jour

L’attaquant des Sharks de San Jose Joe Thornton n’est pas seulement l’un des meilleurs pointeurs de l’histoire de la LNH. Du moins, pas pour Devin Setoguchi.

Vous vous souvenez de Setoguchi?

Le joueur d’avant a été repêché au huitième rang au total du repêchage de la LNH de 2005 par les Sharks. En compagnie de Thornton, Setoguchi a connu passablement de succès avec la formation californienne, dont une campagne de 65 points en 81 matchs en 2008-2009.

Puis en 2011, il a été échangé au Wild du Minnesota, où il a passé deux saisons. Il a ensuite porté les couleurs des Jets de Winnipeg et brièvement des Flames de Calgary. Il a par la suite évolué pendant 19 parties pour les Flames d’Adirondack dans la Ligue américaine.

On peut parler d’une lente déchéance pour celui qui était aux prises avec des problèmes d’alcool et de drogue.

C’est à ce moment que Thornton est intervenu.

L’attaquant à l’imposante barbe a discuté avec Setoguchi.

«(Setoguchi) voulait encore jouer, a souligné Thornton au site de la LNH. Je lui a dit qu’il devait aller en Suisse et joueur là où j’ai joué.»

Le numéro 19 a ensuite téléphoné au HC Davos, avec qui il a évolué lors des deux lockouts de la LNH qu’il a vécus.

Son appel a pavé la voie pour Setoguchi qui a amassé 24 points en 30 matchs à Davos en 2015-2016.

Puis contre toute attente, il a décroché un contrat à deux volets avec les Kings de Los Angeles cette saison. En 25 duels, il a obtenu sept points.

«Il est a toujours été quelqu’un d’altruiste, a souligné Setoguchi en parlant de Thornton. Il a toujours voulu aider les autres et a fait quelque chose d’immense pour moi l’année dernière pour m’aider à être où je suis maintenant.»

Mais pour Thornton, ce n’est pas les points ou même la LNH qui l’importent lorsqu’il parle de son ancien coéquipier.

«De voir qu’il a pu se remettre de tout ça est probablement la meilleure histoire cette saison (dans la LNH), a indiqué Thornton. De savoir par quoi il est passé  et de l’avoir vu surmonter ça, je suis très fier de lui.

«[...] Ce qu’il a fait, c’est tout un accomplissement. Et je pense qu’il faisait face à ces problèmes chaque jour. Il a bien fait.»