Crédit : AFP

LNH

Toronto, une mauvaise décision pour Michalek

Publié | Mis à jour

Lors de la dernière campagne, l’attaquant Milan Michalek, alors avec les Sénateurs d’Ottawa, a accepté de lever sa clause de non-échange et être transigé aux Maple Leafs de Toronto. En ce moment, il est dans la Ligue américaine de hockey.

On peut donc dire que cette décision n’a pas été la meilleure pour le joueur tchèque.

«Avec du recul, c’était probablement la mauvaise décision, a-t-il indiqué dans une entrevue avec The Athletic. Mais je ne regarde qu’en avant maintenant.»

Le 9 février 2016, Michalek a pris le chemin de Toronto en compagnie de Tobias Lindberg, Jared Cowen et Colin Greening, notamment, en retour de Dion Phaneuf et quatre autres joueurs.

«En ce temps, c’était une décision populaire et je l’ai fait, a continué l’attaquant de 31 ans qui a consulté sa famille en plus de discuter avec l’entraîneur-chef des Leafs Mike Babcock et le directeur général de la formation de la Ville Reine Lou Lamoriello. Mais peut-être que je ne serais (même) plus avec Ottawa (en ce moment). Peut-être que je le serais. Je ne peux pas contrôler ce qui s’est passé depuis. Maintenant, je suis ici et je suis concentré.»

Pourtant Michalek a quand même fait à la Coupe du monde de hockey avec la République tchèque. Puis il a amorcé la saison à Toronto, disputant cinq matchs et amassant deux points, dont un but.

Il a ensuite été cédé dans la Ligue américaine de hockey avec les Marlies, loin des réflecteurs.

«Ce n’est pas idéal puisque personne ne peut me voir (sur une base régulière), a-t-il confié. Ça va être difficile, mais je ne peux rien y faire.»