Sports amateurs

Blondin triomphe

Sportcom / Agence QMI

Publié | Mis à jour

L’Ontarienne Ivanie Blondin a été la meilleure du départ en groupe à la Coupe du monde de patinage de vitesse longue piste, dimanche, à Harbin, en Chine.

La gagnante a remis un temps de 8 min 29,56 s. L’Italienne Francesca Lollobrigida (+0,15) a fini deuxième et la Sud-Coréenne Kim Bo-reum (+0,50), troisième. La Québécoise Béatrice Lamarche (9:02,57) a pris la 19e place.

Chez les hommes, le Canadien Jordan Belchos a terminé au pied du podium à 12,98 du médaillé d’or, le Sud-Coréen Lee Seung-hoon (7:15,22). Le Français Alexis Contin (+0,06) et l’Italien Fabio Francolini (+0,18) ont terminé deuxième et troisième, respectivement. Olivier Jean (+5,76) a conclu au 14e rang.

Laurent Dubreuil satisfait

Pour sa part, Laurent Dubreuil a terminé cinquième du 500 mètres, tandis que le Russe Pavel Kulizhnikov a remporté la médaille d’or grâce à un chrono de 34,98. Le Chinois Gao Tingyu (+0,01) a mis la main sur l’argent et le Sud-Coréen Kim Tae-yun (+0,10), sur le bronze.

«Les temps sont un peu plus vites avec deux patineurs sous les 35 secondes. Le groupe était beaucoup plus fort à cause des quatre gars du groupe B d’hier [samedi] qui sont montés dans le groupe A et qui ont été excellents, a fait savoir Dubreuil. Le Chinois, deuxième, est d’âge junior. C’est la première fois en 14 ans qu’un junior gagne une médaille en Coupe du monde longue piste. Être aussi bon à cet âge, c’est exceptionnel à cause de toute la maturité physique que ça prend pour cette discipline.»

Cinquième au classement général de la Coupe du monde, le patineur de la Belle Province a abaissé son temps de samedi sur cette distance en franchissant la ligne d’arrivée en 35,20, soit à 0,22 de Kulizhnikov.

«C’était une bonne course. J’ai mieux respecté mon plan de match, même si ce n’était pas parfait. Un bon départ et un bon premier virage, mais mon dernier 300 m était moins réussi que la veille. J’ai gagné en vitesse au début», a-t-il ajouté.

Le Saskatchewanais William Dutton (35,48), le Montréalais Christopher Fiola (35,59) et l’Albertain Gilmore Junio (35,59) ont terminé dans l’ordre 14e, 18e et 19e.

Noémie Fiset se démarque

De son côté, Noémie Fiset a terminé première du groupe B du 500 m avec un chrono de 39,40. Elle a devancé la Chinoise Shi Xiaoxuan (+0,30) et la Japonaise Saori Toi (+0,46). L’Albertaine Kaylin Irvine (40,29) a pris le neuvième rang.

Chez les hommes, Alex Boisvert-Lacroix a conclu en 11e place du groupe B de la même distance avec un temps de 35,97, accusant un retard de 0,34 sur le patineur le plus rapide, le Néerlandais Kjeld Nuis (35,63). Le Sud-Coréen Mo Tae-bum (+0,02) et l’Italien David Bosa (+0,05) ont respectivement fini deuxième et troisième.

Au 1500 m féminin groupe B, le Canada avait trois représentantes. L’Albertaine Brianne Tutt a gagné la course en 2:00,27 devant la Japonaise Nao Kodaira (+0,50) et l’Allemande Roxanne Dufter (+0,95). Lamarche a fini 15e en 2:04,46 (+4,19). Fiset n’a pas pris le départ.